Maladies sexuellement transmissibles : le sida

Le sida:
Sous ce nom bien connu aujourd’hui se cache un terme compliqué, Syndrome d’ImmunoDéficience Acquise.
En français courant, cela signifie que le malade a acquis un virus qui lui détruit ses défences immunitaires : l’individu ne peut plus alors se défendre contre le moindre microbe et peut mourir d’une infection banale. Même si les médecins ont réussi à beaucoup améliorer les traitements, le sida est toujours une maladie mortelle.

Le virus du sida, le HIV, ne peut être transporté que par une cellule. Il est donc transmis par le sang, et les sécrétions sexuelles, mais pas par la salive (qui ne contient pas de cellules).

Comme pour les hépatites, le virus peut s’installer dans l’organisme sans que la maladie du sida soit déclarée.

L’individu infecté est alors séropositif au HIV mais il n’est pas malade et ne ressent rien ; il risque donc de contaminer, sans le savoir, ses éventuels partenaires.
D’où la nécessité absolue d’utiliser un préservatif au début d’une relation.

Il faut six semaines minimum pour que le HIV apparaisse dans le sang.
C’est donc au bout de ce laps de temps qu’il faut procéder à un test, si on a un doute après un rapport non protégé ou si on envisage de se mettre en couple de façon plus durable. Le test consiste en une simple prise de sang ; on procédera à un second trois mois plus tard pour davantage de sûreté.

ADRESSE UTILE
-Sida Info Service:
0 800 845 800,
7 jour sur 7, de 8h à minuit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>