Marilyn Monroe … Et le cinéma


Que portez-vous pour dormir ?
– N° 5 de Chanel


 

Quelques grands films de Marilyn (assaisonnés des petits commentaires de Mary…)

 

-         Comment épouser un millionnaire ? (Un film époustouflant ! Sûrement mon préféré de Marilyn ! Une morale –à débattre- au final. Mise en contexte : Trois dames du haut monde dit bourgeois, assoiffées d’argent et accessoirement du grand amour, voguent dans l’Amérique à la recherche de l’homme rare qui pourrait leur apporter bonheur et satisfaction. Chose faite sauf que … Vous le savez très bien, l’argent ne fait pas le bonheur ! Je vous le conseille vivement !)

-         Les hommes préfèrent les blondes (Une musique divine et un jeu d’acteurs à régaler les adeptes du cinéma ! Un film qui nous plonge dans les années passées, le rôle ici de Marilyn la croqueuse d’hommes sublimement mis en avant, A voir !)

-         La rivière sans retour (Haaa l’esprit cow-boy ! Un retour en arrière au pays du whisky et de la country ! Un décor dépaysant, une ambiance singulière, Marilyn dans une toute autre atmosphère, tout simplement délicieux !)

-         Sept ans de réflexion (Un homme qui a envie de plaire, de séduire…Hop, Marilyn tombe dessus ! Mais Marilyn ne restera pas que pour boire un verre… Dans un appartement new-yorkais, le décor se plante et nous offre un film délirant aux scènes loufoques et divertissantes)

 

Mais encore : Les désaxés, Something’s got to give, le prince et la danseuse, Nid d’amour, etc …

 

"Sous mes robes, je ne porte ni gaine ni soutien-gorge."

 

 

Née le 1er juin 1926 à Los Angeles, Marilyn Monroe (de son vrai nom Norma Jean Mortenson) est considérée comme l’égérie de la féminité voire la féminité poussée à son paroxysme. Oui mesdemoiselles, Marilyn rentrait dans un 44 bien taillé et pourtant, les hommes en pinçaient pour elle. Un charme hors paire et un jeu d’actrice sans reproches, Marilyn s’est fait connaître sous plusieurs projecteurs : Le mannequinât, le cinéma, la photographie et la chanson.

En 1946 Marilyn est tout d’abord repérée par Howard Hughes qui souhaite l’engager dans sa boite, la RKO mais son agent estime qu’elle pourrait signer dans une autre compagnie, chose qu’elle fait, elle signe donc son premier contrat en juillet 1946 avec la 20th Century Fox qui ne lui laissera que deux films. La Fox lui attribuera son célèbre nom Marilyn Monroe, le prénom Marilyn provenant de l’actrice Marilyn Miller et le nom Monroe de sa grand-mère.

Dans les années qui suivent, la star tourne quelques autres films avec Columbia et tourne dans « les reines du music hall » qui a fait beaucoup pour sa notoriété cinématographique ainsi que pour sa carrière de chanteuse où l’on s’est rendu compte de son talent.

En 1951, Sa rencontre avec Arthur Miller, le dramaturge, fut révélatrice (elle se mariera d’ailleurs avec lui en 1956). En Mars 1951 elle présente le prix du meilleur son que reçoit « Eve » (film dans lequel elle a joué en mai 1950) aux Oscars. En mai 1951, Marilyn signe pour sept ans avec la Fox et s’ensuivent « Nid d’amour », « Chéri divorçons » et d’autres…

En 1956, Marilyn dans « le prince et la danseuse » découvre qu’elle est enceinte, elle fera par ailleurs une fausse couche durant le tournage du film. Quelques mois plus tard, même situation. C’est également en 1957 que Marilyn aurait soit disant eu une aventure dans une chambre d’hôtel avec Elvis Presley.

 Mais en 1958, la santé de Marilyn commence à tanguer. Elle boit, elle fume, prend du poids. Elle refuse beaucoup de contrats mais signe quand même pour « Some like it hot » (Certains l’aiment chaud). La star continue d’être mal en point, fume fume et fume… Elle suit régulièrement un psychiatre, prend des surdoses de somnifères et finie souvent à l’hôpital.

 En 1960, elle a une relation avec Yves Montand et tourne aussi « le milliardaire ». Et même scénario, Marilyn se retrouve encore à l’hôpital, et refait une fausse couche…

"L’argent ne m’intéresse pas. Je veux juste être merveilleuse."

Son fabuleux jeu de cinéma serait-il une sorte d’exorcisme à la réalité ?

 

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>