Ronald

McDonald’s : de la fraude fiscale aux scandales !

Depuis l’affaire de la fraude fiscale, McDonald’s n’a pas arrangé sa réputation, mais ça ne l’empêche pas de continuer à vendre menus « Big Mac » et « Royal Cheese»  en folie !

En effet, le géant multinational du fast food s’est retrouvé dans le collimateur du fisc français après des soupçons d’évasion fiscale. Ronald Mc Donald’s et ses copains sont accusés d’avoir transféré près de 2 milliards d’euros depuis 2009 vers la Suisse et le Luxembourg, sans avoir réglé la TVA et l’impôt sur les bénéfices engrangés. Il faut dire qu’en France, on est plutôt friands du gros M jaune, puisque le pays est l’un des marchés les plus rentables, juste après les Etats-Unis ! L’épée de Damoclès tangue dangereusement au dessus des têtes de chez McDo et elle pourrait tomber à n’importe quel moment.  Pour ne rien arranger, il arrive qu’une employée (ici aux USA) vende de l’héroïne à l’intérieur des menus innocents pour enfants, (bah oui les « Happy Meal »). Ou bien qu’une cliente porte plainte (sur le sol français) parce que lors d’un lancer de frites potatoes (je sais la situation est plutôt comique), elle s’en prend une dans l’œil => blessure de la cornée: suite à cela elle doit poser un arrêt maladie de 10 jours. Ce genre de choses se produit aussi chez les rois de la malbouffe.

Bon le truc sympa c’est quand même le service de paiement « GoMcDo », l’application lancée sur les smartphones qui permet de réserver son menu en ligne et de le réceptionner tranquillement en arrivant au restaurant, sans devoir attendre des heures entières. L’autre avantage c’est que si vous choisissez le régime « McDo » au lieu du « WeightWatchers », vous pouvez perdre jusqu’à 17 kilos et voir votre taux de cholestérol chuter. Alors, pourquoi s’embêter avec des plats chiants à cuisiner ? La graisse vous le rend si bien ! (HU-MOUR).

Un Américain a tenté l’expérience après le héros du film « SuperSize Me ». Bon évidemment il ne s’envoyait pas des burgers XXL à chaque repas. Un burger omelette le matin avec des céréales, une salade le midi et un burger « classique » le soir pendant trois mois. En sachant qu’il faisait au moins 45 minutes de marche par jour et qu’il ne dépassait pas les 2000 calories sur la journée. (Je vous déconseille très clairement les habitudes alimentaires de cet homme et ne les encourage en aucun cas. Si vous n’aviez pas saisi le second degré je le redis ici : MANGEZ SAINEMENT, ÉVITEZ DE DEVENIR DES ACCROS AU GRAS). Après, c’est vous que ça engage.

Vous avez envie de réagir à propos de cet article ? N’hésitez pas à le faire via nos pages Facebook et Twitter !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>