Melissmell – Aux Armes

Un premier album comme un prélude à bien d’autres histoires, « Écoute s’il pleut » dévoile Melissmell. Une voix qui vous parcourt l’échine tel un frisson de lucidité. Une voix tour à tour innocente et critique. L’innocence vient sans doute de son enfance passée en Ardèche, pays où elle a puisé ce nom qui la résume si bien : « La mélisse, ma grand-mère me disait que c’était pour soulager les maux des femmes. » A cette plante magique, elle a associé l’odeur rock’n’roll qui parfume ses compositions. Melissmell fait entendre sa différence.

Concerts, festivals, première partie de la tournée de Pep’s; en 2009, la voici de retour à Paris, au Trois Baudets, après avoir participé au festival « Alors Chante » de Montauban (elle sera réinvitée l’année d’après) et reçoit le deuxième prix du public. Puis reprend la route, inlassablement.

En avril 2010, avec Stefano et Thomas, Melissmell s’enferme en studio pour deux mois. Aux manettes, Laurent Jaïs (Manu Chao,  Brigitte Fontaine…) se charge de la réalisation. Côté textes, Mel pioche dans son répertoire, réécrit, compose, ajoutant à sa rage une dose de légèreté, car « par la colère, on ne fait rien passer. Avec de l’ironie par contre… C’est Brel qui me l’a appris. »
Portrait contrasté d’une femme de ce début de XXIe siècle, « Écoute s’il pleut » est un album entre sensibilité, lucidité et romantisme, tendresse et violence des passions.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>