Mesrine, l’ennemi public numéro un

Après avoir fait ravage dans les salles obscures, la première partie de Mesrine ne devait pas rester sans suite… « L’ennemi public numéro un » est la suite du premier chef d’œuvre (« l’instinct de mort ») sur l’homme que toute la France redoutait.

Le petit voyou de Clichy a tout fait pour s’en sortir. Ou du moins, essayé. Mais là où la France sortait de guerre et que Jacques Mesrine avait été envoyé en Algérie, il a alors pris goût à la violence physique et aux jouets à feu. Chaque personne douteuse sur son passage devait souffrir. Rien ni personne n’avait le droit de le gêner.

L’ennemi public numéro un qui faisait trembler la France dans les années 60 a du se cacher. De pays en pays, de visages en visages, il a tout tenté, tout vécu.

Vincent Cassel incarne Jacques Mesrine dans cette seconde partie cinématographique et biographique réalisée par Jean-François Richet. A ne pas rater!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>