Michael schumacher : une retraite bien méritée

Michael Schumacher (né le 3 janvier 1969 à Hürth-Hermülheim, près de Cologne, Allemagne – ), affectueusement surnommé « Schumi » par ses nombreux fans ou le « baron rouge » par les journalistes, en référence à l’as de l’aviation allemande pendant la première Guerre mondiale Manfred von Richthofen, est un pilote allemand de sport automobile, sept fois champion du monde de Formule 1.

Il a débuté en 1991, en remplaçant au pied levé dans l’écurie Jordan, Bertrand Gachot, incarcéré en Grande-Bretagne, pour le Grand Prix de Belgique à Spa-Francorchamps. Dès le Grand Prix suivant, il pilote pour l’écurie Benetton. Depuis 1996, il pilote pour la prestigieuse écurie italienne Ferrari, qu’il a contribué à relancer après une longue période d’insuccès. Il détient la plupart des records de la Formule 1 à l’exception des records de précocité et du record de nombre de Grands Prix disputés. Il dispute la saison 2006 chez Ferrari aux côtés du jeune pilote brésilien Felipe Massa.

À l’issue du Grand Prix d’Italie 2006, au cours duquel il a remporté la 90e victoire de sa carrière, Michael Schumacher, très ému, annonce qu’il prendra sa retraite à l’issue de la saison 2006. Après seize saisons et un palmarès exceptionnel, Michael Schumacher se retire au terme du Grand Prix du Brésil, qu’il termine à la 4e place après une remontée exceptionnelle à la suite d’une crevaison en début de course. Il n’aura pas réussi son pari de remporter un huitième titre de champion du monde et laissera son volant au Finlandais Kimi Räikkönen, qui le remplacera en 2007 au sein de la Scuderia Ferrari.

Il est toujours difficile de comparer des pilotes qui n’ont pas couru à la même époque, et il serait vain de dire que tel ou tel est le meilleur pilote de tous les temps. Tout au plus peut-on tenter de faire quelques comparaisons chiffrées. Michael Schumacher, au soir de son dernier Grand Prix, détient la plupart des records de la Formule 1 et restera pour longtemps la référence de la discipline :

Nombre de titres de champion du monde : 7 titres — (2e Juan Manuel Fangio, 5 titres)
Nombre de victoires : 91 victoires — (2e, Alain Prost, 51 victoires)
Nombre de victoires consécutives : 7 victoires consécutives (de Europe 2004 à Hongrie 2004) — (1er ex-aequo Alberto Ascari : 7 victoires consécutives (de Belgique 1952 à Argentine 1953)
Nombre de victoires depuis la pole position : 40 victoires — (2e, Ayrton Senna, 29 victoires)
Nombre de victoires dans une année : 13 victoires/18 (soit 72,22%) en 2004 — (2e Michael Schumacher 11 victoires/17 (soit 64,71%) en 2002 — 3e Nigel Mansell 9 victoires/16 (soit 56,25%) en 1992)
Nombre de deuxièmes places : 43 deuxièmes places — (2e Alain Prost, 35 deuxièmes places)
Nombre de pole positions : 68 pole positions — (2e, Ayrton Senna, 65 pole positions)
Nombre de départs en première ligne : 115 départs en première ligne — (2e, Ayrton Senna, 87 départs en première ligne)
Nombre de podiums : 154 podiums — (2e Alain Prost, 106 podiums)
Nombre de podiums consécutifs : 19 podiums consécutifs — (2e Fernando Alonso, 15 podiums consécutifs)
Nombre de meilleurs tours en course : 76 meilleurs tours — (2e Alain Prost, 41 meilleurs tours)
Nombre de meilleurs tours dans une année : 10/18, soit 55,56% en 2004 — (1er ex-aequo Kimi Räikkönen 10/19 soit 52,63% en 2005)
Nombre de points marqués : 1369 points — (2e Alain Prost, 798,5 points)
Nombre de GP dans les points : 190 GP dans les points — (2e Alain Prost, 128 GP dans les points)
Nombre de GP consécutifs dans les points : 24 (de Hongrie 2001 à Malaisie 2003) — (2e ex-aequo Michael Schumacher 18 de Saint-Marin 2003 à Espagne 2004 et Fernando Alonso 18 de Turquie 2005 à Allemagne 2006)
Nombre de hat tricks : 22 hat tricks — (2e Jim Clark, 11 hat tricks)
Nombre de tours en tête : 5 096 tours en tête — (2e Ayrton Senna, 2 931 tours en tête)
Nombre de km en tête : 24 070 km en tête — (2e Ayrton Senna, 13 430 km en tête)
Nombre de GP en ayant mené : 141 GP — (2e Ayrton Senna, 86 GP)
Nombre de km en tête dans une année : 3357/5574 km en tête en 2004, soit 61,32% — (2e Nigel Mansell 3293/4849 km en tête en 1992, soit 67,91%).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>