Mouammar Kadhafi, un autocrate enfin puni

Mouammar Kadhafi, un autocrate enfin puni

Suite au soulèvement de plusieurs pays d’Afrique dont la Tunisie ou l’Égypte en fin d’année 2010-début d’année 2011, c’était au tour de la Libye d’élever la voix, en février dernier.

En apparence démocratiques, les régimes politiques de ces nations, ressemblaient ni plus ni moins à de véritables dictatures. C’est en Tunisie que tout a commencé : un jeune homme s’immole par le feu. Ce suicide aura des répercussions énormes de par le pays.

La population s’interroge : chômage, conditions de vie, salaires… On les roule dans la farine depuis trop longtemps déjà. Et c’est vers le président que se tournent tous les regards. Monsieur Ben Ali a trempé dans certaines affaires pour le moins douteuses (blanchiment d’argent, corruption). Il a beau faire des promesses, rien ne marche.

Alors, comme un vrai dictateur,  Ben Ali fuit son pays pour l’Arabie Saoudite. Condamné à 35 ans de prison, vous vous doutez bien qu’il n’a pas mis les pieds à son procès…

C’est désormais au tour de Mouammar Kadhafi, qui est accusé de crimes contre l’humanité par l’une des plus importantes juridictions au monde : la CPI (Cour Pénale Internationale). En effet, Khadafi n’y a pas été avec le dos de la cuiller. Il aurait commandité l’assassinat de civils au début de l’insurrection, et qui se comptent par centaines. Sans oublier les altercations sanglantes dans les rues entre manifestants et forces de l’ordre : là on atteint le millier d’individus.

Le régime despotique du colonel est mis sous clé jusqu’à nouvel ordre : un mandat d’arrêt a été lancé. Les Libyens peuvent se mettre à retrouver espoir …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>