Nausicaä de la vallée du vent

Une adaptation qui aborde déjà les thèmes chers à Miyazaki

Nausicaä de la vallée du vent est l’adaptation du manga éponyme de 1982 écrit et dessiné par Hayao Miyazaki, ainsi auteur et réalisateur de cette animation orientée SF.

Il faut la perspicacité et la curiosité de Nausicaä, la princesse d’une petite tribu de la vallée du vent, pour enquêter sur une mer de décomposition. Cette mer de décomposition, véritable analogie de la pollution industrielle humaine, avance à grand pas en détruisant toute vie sur son passage par des spores toxiques (le fukaï).L’histoire est donc construite autour d’un message écologique. On trouve déjà le thème de la guerre et de l’industrialisation présent dans « Princesse Mononoké ».

Miyazaki met en oeuvre de nombreuses machines volantes, planeurs ou machines à hélices, comme dans « Le Château dans le ciel » ou « Porco Rosso ». Cet amour pour les airs lui vient de son père qui était le directeur d’une importante fabrique de gouvernail à destination des avions de chasse japonais.

On y voit aussi des grands insectes comme les Omuhs capable de tout détruire et de communiquer avec Nausicaä, qui est le lien entre les hommes et la nature qu’elle va essayer de réconcilier.

Enfin, on constate la première apparition de ses personnages « fétiches » : une jeune fille qui se détache du lot, aidée par un jeune homme, une grand-mère un peu sorcière, des vieux grincheux…

Les sources d’inspirations pour l’héroïne Nausicaä

Le personnage vient de L’Odyssée d’Homère. Il s’agit d’une princesse phéacienne qui vient en aide au célèbre Ulysse.

Mais Miyazaki s’inspire également de l’histoire de « La Princesse qui aimait les insectes » datant cette fois de la période médiévale. Cette princesse très intelligente est considérée comme un peu excentrique pour son amour des insectes. Elle défend l’idée qu’il faut aller au-delà de l’apparence physique pour voir ce qu’il y a à l’intérieur, idée qui a attiré Miyazaki.

En somme…

Le générique sous forme de fresques rappelle la tapisserie de Bayeux: c’est la touche originale!
Il faut savoir que Miyazaki a débuté dans l’animation de fort belle manière avec ce beau film qu’est « Nausicaa de la vallée du vent » Pourquoi ?

- Le scénario est à la hauteur avec une thématique intéressante
- Malgré l’écoulement des années les dessins faits à la main n’ont rien perdu de leurs charmes et la féerie nous emporte.
- La recherche créative de cet univers onirique.
- Une BO de Joe Hisaichi délicieuse dans l’ensemble.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>