Next Year In Zion : Herman Dune prend rendez-vous

Deux ans après l’excellent Giant, remarqué par la critique, Herman Dune se rappelle à notre bon souvenir avec un nouvel album, Next Year In Zion. Très bon souvenir même. Certes, leurs précédents opus se sont fait une place sur nos étagères et ne traînent guère plus que très rarement près de la chaîne hi-fi. Là où Alela Diane, Fionn Regan et José Gonzalez se sont fait un trou. Pour un temps. Car Next Year In Zion semble lui tout destiné à faire valoir ses droits. Le songwritting de David-Ivar est toujours aussi efficace et ses mélodies dépouillées ont le mérite de ne jamais tomber dans un excès de naïveté. Une maîtrise admirable, tant la diversité et la richesse de l’album ne nuisent en rien à sa cohérence. On retrouve même aux choeurs le girly power des Baby Skins, toujours avec plaisir. Herman Dune nous fais penser tour à tour à Leonard Cohen, aux regrettés Moldy Peaches voire au jeune Zach Condon (Beirut) qui pourrait tout aussi bien être un lointain cousin du groupe.
   

Car ce groupe est avant tout une histoire de famille. C’est à Paris que les deux frangins André et David-Ivar posent la base de leur projet musical. Un projet qu’il mèneront ensemble jusqu’à la sortie de Giant en 2006. A cette époque les choses se gâtent. Si la bonne entente des frangins n’est pas discutable, André part explorer d’autres sentiers musicaux, laissant Herman Dune orphelin d’un de ses créateurs. Une rupture qui ne change pas grand chose à la donne, tant le nouvel album est de qualité. David-Ivar a su rebondir avec vigueur et a même engagé son père à l’harmonica. André s’est quand à lui éxilé à Berlin où il coule de beaux jours et nous envoi une chouette carte postale au format d’un album, Dank U, publié cet été sous le pseudonyme de Stanley Brinks.

Lire l’interview des Herman Dune réalisée par Mary

Et rien que pour vous, le clip de My Home Is Nowhere Without You:


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>