Nirvana: un groupe de légende

A la fin des années 80, un son impur abreuve nos sillons. Un son venu de Seattle, ville portuaire proche de la frontière canadienne, détenant le triste record du taux de suicide et d’alcoolisme le plus élevé des Etats Unis. Un son noyé de larsen et gorgé de désespoir, né sur les friches moribondes du « No Future » du punk pour exprimer le « No Present » du grunge.

Catalysée par le label Sub Pop, cette sublime distorsion fut propagée par des groupes comme Soundgarden ou Mudhoney et popularisée par un « power-trio destroy » et déjanté: Nirvana. En 5 ans, Dave Grohl (batterie), Krist Novoselic (basse) et Kurt Cobain (guitare et chant) ont révolutionné et régénéré le rock en lui insufflant une authenticité instantanée, comme les Sex Pistol et les Who l’avaient fait en leur temps.

De « Bleach » (1989) à « In Utero » (1993), en passant par « incesticide » (1992) et surtout « Nervermind » (1991), bombe sonique ayant fait explosé le groupe à l’échelle universelle, Nirvana a gravé la grammaire du chaos, du mal-être et de l’auto-combustion, sur fond de rythmiques écorchées vives, de guitares abrasives et de mélodies incandescentes. Utilisant sa voix déchirée en lambeaux, comme un mégaphone hurlant la souffrance d’une génération sacrifiée sur l’autel du chômage, du sida et des drogues dures, Kurt Cbain a créé, malgré lui une mine de hits fédérateurs et populaires, tous regroupés sur la récente compilation sobrement intitulée « Nirvana ». Au total, quatorze grands classiques fraîchement remasterisés, dont trois versions enregistrées live pour le « MTV Unplugged » de 1994. Cette année-là, Curt Cobain se tire une balle dans la tête. Quelques temps auparavant, le 30 janvier, après s’être fait longuement attendre, il enregistre le titre inédit « You know you’re right » pour ce qui demeure sa dernière séance de studio. Présentée ici pour la dernière fois, cette ballade hantée et sinistrée constitue la meilleure épitaphe et la plus belle coda à l’oeuvre suicidée de Kurt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>