Outox : la boisson qui dessoûle

Outox, c’est une boisson à base de fructose, d’acide ascorbique et d’arômes : des ingrédients que l’on retrouve dans tous les sodas. Mais ce qui la différencie des simples soft, c’est qu’elle aurait la capacité de diminuer les effets de l’alcool dans le sang et ainsi de vous rendre sobre en seulement 45 minutes ! Son PDG, Maurice Penaruiz précise cependant que cet effet est « variable selon les sujets ».

Cette mixture révolutionnaire tiendrait son pouvoir du fructose. Substance injectée en intraveineuse pour traiter les cas de comas éthyliques. Néanmoins, les médecins plutôt sceptiques, ne sont pas persuadés des effets du fructose sur l’alcoolémie lorsqu’il est pris par voie orale. Dans le milieu médical, personne ne semble y croire et surtout pas le docteur Gérard Dubois, président de l’Alliance Prévention Alcool, qui n’hésite pas à déclarer « Cette plaisanterie commence à faire beaucoup de bruit […]On n’a jamais trouvé une substance qui accélérerait la dégradation de l’alcool. Si c’est vrai, ils méritent le prix Nobel !»

L’entreprise qui commercialise Outox affirme avoir effectué de nombreux tests cliniques et être en possession d’études scientifiques prouvant l’efficacité du produit. Nénamoins, ces documents ne sont pour l’instant pas mis à disposition du public…

Après le Japon et le Canada, Outox s’installe donc en en France dès aujourd’hui sur le net, les cannettes de 25 cl sont vendues à 3,99€ l’unité. L’entreprise luxembourgeoise, actuellement en pleines négociations, compte bien étendre la distribution de son produit dans les rayons des grandes surfaces et dans les comptoirs de bars.

Les négociations risquent d’être fortement perturbées par la récente demande du secrétaire d’Etat au commerce, Hervé Novelli, de mettre en demeure la société fabricante de se mettre en conformité avec la réglementation européenne. Outox devra être l’objet d’une évaluation par une expertise européenne afin de pouvoir être commercialisé.

Une demande faite à la Direction Générale de la Consommation, de la Concurrence et de la Représentation des Fraudes (DGCCRF) qui rejoint celle des associations de lutte anti alcoolisme et l’Association de Prévention Routière. Cette dernière préconise une interdiction de la boisson car pour elle, c’est une incitation à consommer de l’alcool sans prendre en compte les effets et les conséquences « L’alcool est la première cause de mortalité sur la route. Ce genre de produit incite les conducteurs à boire avant de prendre le volant, en favorisant une fausse sécurité. Ça va à l’encontre de toutes les démarches de prévention».

En 2006, une affaire similaire avait vu le jour avec une boisson nommée Security Feel Better qui promettait les mêmes effets. La DGCCRF avait fini par interdire sa commercialisation. Qu’en sera t-il d’Outox ?

Agnes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>