Pauvres milliardaires

Forbes tape fort en titrant « les milliardaires démolis ». Un titre à la hauteur des pertes : 2 000 milliards de dollars sont ainsi partis en fumée en un an. Désormais, la planète ne compte plus que 793 milliardaires contre 1125 l’an dernier. Une réduction qui s’explique, entre autre, par la baisse de leurs actifs immobiliers.

Bill Gates retrouve la première marche du podium, place qu’il avait laissée à l’investisseur américain Warren Buffet l’an dernier.  Mais que celui-ci ne s’inquiète pas, il se place en seconde position. Le premier français de la liste est Bernard Arnault. Le patron du groupe de luxe LVMH pointe à la 15e place et a vu son portefeuille passer de 60 à 16 milliards de dollars. Une triste nouvelle.

Signe que la crise est un puissant moteur contre les inégalités, le classement Forbes rassure quand même : 44 des plus grosses fortunes mondiales ont réussi à augmenter leur fortune comme Guy Laliberte du Cirque du Soleil. Vous savez donc dans quoi vous orienter !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>