Pep’s, qu’est-ce qu’elle a sa gueule ?

C’est bien lui, après le tube, les cheveux coupés. Car que doit-on faire après un tube ? Un coup de frais! Certains vieux routiers du métier disent qu’il faut s’en détacher ; d’autres jurent qu’il faut surtout y être fidèle ; d’autres encore affirment qu’il ne faut surtout pas y penser.
Ce qu’a apporté « Liberta » à Pep’s ? « De bonnes conditions de travail », dit-il tout droit. Il rêvait d’un son chaud, de claviers anciens, de matériel d’enregistrement vintage. Ce nouvel album tout soul, beurré d’orgue Hammond est hanté par les mânes de Sam Cooke et Otis Redding.

« Équilibre sauvage » ne sonne guère comme une production hexagonale. « Pour la manière de chanter, je n’ai pas vraiment une culture de chanson française. Ma culture est plus liée au folk et au rock américain et à la musique africaine. »
Son chant est donc singulier : il apprivoise ces sons de la langue française qui embarrassent tant les artistes (les on, les un, les an…) et il casse sa cadence monotone. Pour cela, Pep’s emprunte à toute sa culture musicale, et même à ses erreurs de jeunesse : « Vers quinze ans, j’ai beaucoup joué de rock progressif, avec des structures rythmiques complexes et assez floues, alors que la chanson française est beaucoup plus simple aujourd’hui. Les longues plages musicales et les changements d’accords permettent de faire valser autrement les mots et les phrases. Dans des chansons comme “À quai” ou “À l’horizon”, il y a peut-être quinze accords, ce qui permet de poser différemment la voix. »

Il y a des chansons à texte et aussi des chansons qui permettent de ne pas trop penser et des chansons à l’intérieur desquelles on peut se réfugier… Un album en équilibre sauvage en somme !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>