Philip Nikolic est mort

Son regard ténébreux en a séduit plus d’une. Pour toute une génération, Philip Nikolic restera la figure de proue du premier boys band français 2be3. Un groupe qui, en 1997, déchaine les foules de jeunes filles en fleur que nous étions, allie chant et danses endiablées et se place plus de 34 semaines à la tête des charts français.

Après une longue traversée du désert, il avait intégré la série policière Navarro (puis « Brigade Navarro ») en 2001. Une expérience qu’il avait prolongée sur scène puisqu’au mois août, il entamait une tournée théâtrale dans la pièce « Drôle de parents », aux côtés de Maurice Risch et de Julie Arnold. Il préparait également son premier album solo.

Quant aux causes précises de sa mort, elles demeurent encore inconnues. « Je pense qu’il a pris trop de somnifères, a fait savoir son avocat. Filip avait l’habitude de prendre des somnifères, et les pompiers en ont trouvé une boîte, ce matin, dans sa chambre. »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>