Poltergay

Jeunes mariés, Marc et Emma viennent d’acquérir la maison de leurs rêves. Ils ignorent que 30 ans auparavant un drame s’est déroulé dans la cave de celle-ci. Dans les années 70, cette cave cachait un club gay.
La fête fut tragiquement interrompue par une violente explosion qui tua tous les invités. Cinq d’entre eux ne furent jamais retrouvés et continuent de hanter les lieux. Le premier signe de hantise de ces fantômes un peu spéciaux est un disque rayé de Boney M. Le problème, seul Marc perçoit leur présence.

Même si ce film ne deviendra probablement pas culte, Poltergay se distingue grâce à son ambiance disco et ses répliques parfois cinglantes. Une comédie française drôle (avec tout ce que ça contient de sous entendus…), originale et d’une qualité visuelle excellente. Retenons le jeu de Clovis Cornillac : amusant et touchant à la fois.

Un film à aller voir… rien que pour l’ambiance « halloween gay » qui ne tombe pas dans la moquerie ni dans la critique facile.

Bande annonce du film Poltergay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>