Pour ou contre les sondages?

De la lutte contre le chômage à l’euro en passant par l’échec scolaire ou les problèmes écologiques… toutes les occasions sont bonnes pour recueillir par sondage « l’opinion des français ». Sous l’apparence de la démarche scientifique au service de la démocratie, les français n’ont plus besoin d’agir ou de penser, il leur suffit de se laisser sonder.
Il est temps de dénoncer cette imposture de la société des sondages. Parce que tout d’abord, les sondages sont contestables d’un simple point de vue scientifique. Une enquête d’opinion n’est pas une expérimentation physique avec des données objectives résultant d’une formule scientifiquement prouvée.

Sonder « l’opinion » consiste à poser des questions à quelques centaines de personnes censées être représentatives de toute la population française. Or, l’opinion publique existe-t-elle? La question reste entière. Les sondeurs croient en l’opinion publique mais sont incapables de la définir.

En outre, les sondages influencent les réponses collectées. Le choix du sujet traité, le moment où il est traité et le moment où il est publié permettent toutes les manipulations. Les réponses sont aussi largement influencées par les formulations des questions.

Enfin, les sondages présupposent, par essence, que tout le monde a une opinion sur tout et que tous les avis se valent; voilà une forme moderne de la flaterie! Serions-nous sencés être capables d’avoir un avis éclairé sur tout? Sur les avantages ou les inconvénients de l’euro comme sur l’avenir de la principauté de Monco? Sur le chômage comme sur l’avenir d’un couple? Le sondage exige une réponse immédiate à une question complexe et donc le contraire d’un raisonnement. Et ceux qui osent avouer ne pas avoir d’avis tranchés sur telle ou telle question seront relégués dans la catégorie des « sans opinions ». N’en déplaisent donc aux sondeurs, leur démarche n’est ni scientifique, ni neutre.

Le citoyen croit que son opinion est prise en compte. Les sondages dits « d’opinion » nous renvoientà ce que serait l’image de la France et cette prétendue opinion devrait s’imposer à tous. On voudrait nous faire prendre les sondages pour l’outils indispensable et moderne de la démocratie, l’expression directe et immédiate des français, comme un référendum permanent et instantané. Ce sont surtout des instruments au service de ceux qui les commandent ou les fabriquent. Ils sont des moyens de pression permettant d’opposer une légitimité institutionnelle, telle que le vote aux élections, mais pour le sondage, à la volonté d’un peuple immaginaire.

5 commentaires

  1. Anonyme

    le sondage est scientifique , le sondage s’inscri dans la methode observatoire de la demarceh scientifique que l’on retrouve en sociologie ou en psychologie sociale , c’est l’utilisationque les medias en font qui peut etre mise en cause…

  2. Anonyme

    je ne suis pas d’accord!
    pourquoi?
    parce que je suis en licence de marqueting et là tu t’aperçoit de l’intéret du sondage!!!
    enfin, je m’explique!
    il faut faire attention à certaines règles car tu peux influencer le sonder!
    par ailleurs, pour être fiable il faut interroger 1/7 de la population concernée. Certains sondages sont inutiles : les mal construits, ceux dont les échantillons ne sont pas fiables et il y a toujours une marge d’erreur!
    mais pour certains domaines, ils sont TRES IMPORTANTS!
    ex le tourisme : connaître la satisfaction des clients est primordial pour s’améliorer!
    en conclusion : le sondge oui, du moment qu’il est bien fait
    nécessaire également quand il s’agit d’une étude de marché pour ouvrir ta propre entreprise!!!!!!!!!!!
    voila!! ;-)

  3. cyprien

    Position facile à défendre pour un scientifique pur et dur, mais que dirais-tu de la philosophie….
    Ce n’est pas une science, on n’a pas de formules….
    Les sondages constituent la frontière entre ces deux matières et se lancent à la tache difficile d’analyser les opinions…
    Pas si facile…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>