preservatif

Actuellement en France, il se vend un peu plus de cent millions de préservatifs par an, soit un demi préservatif par an et par utilisateur potentiel ! C’est très peu. Il faut bien garder en mémoire que le rôle principal du préservatif est de protéger contre le Sida et les autres IST, mais aussi d’éviter une grossesse. La capote doit être utilisée non seulement à chaque pénétration vaginale ou anale, mais aussi lors de fellation. Attention au faible risque du cunnilingus. Il faut arrêter de voir l’emploi du préservatif comme une contrainte, et ne pas hésiter à en faire un objet de fantaisie et d’amusement, tout en prenant garde de bien l’utiliser.

Quand le préservatif devient un jeu coquin
La mise en place du préservatif doit être intégrée aux préliminaires amoureux pour éviter de casser le rythme et de perdre son excitation. Fais-en un moment agréable à partager avec ton ou ta partenaire. Dans ce domaine, l’imagination ne doit pas avoir de limites.

Pour faciliter ce jeu érotique et rendre l’utilisation du préservatif plus amusante, les différents fabricants n’ont pas hésité à créer différentes gammes de capotes aux attraits divers et variés : il en existe de toutes les couleurs, du translucide (un peu trop classique) au violet en passant par le vert et le jaune.
Le sexe doit rester plaisir.

Lors d’une fellation, il y a un risque de contamination, même s‘il est faible. Il est donc nécessaire d’utiliser un préservatif pour se protéger. Mais pour rendre cette pratique sexuelle plus agréable, pourquoi ne pas tester les préservatifs au goût fruité (Fraise, menthe-citron vert, banane, etc.) ou au goût de chocolat noir par exemple…

On trouve des capotes de formes et textures variées, il en existe même, qui sont resserrées en dessous du gland pour exciter le plaisir. Tout a été mis en œuvre pour que le port du préservatif n’enlève en rien les sensations, voire les augmente ou en apporte de nouvelles.

Encore plus fun, les préservatifs avec des réservoirs à formes variées. Tu peux ainsi choisir des capotes en fonction de tes hobbies (foot, avions, etc.), de ton signe astrologique (réservoirs en forme de tête de bélier ou d’une balance, par exemple) ou de ceux de ton/ta partenaire. Tu en trouveras forcément à ton goût…. Certains sont lumineux, d’autres font de la musique.

Où se les procurer ?
Tu peux te procurer des préservatifs en pharmacie sans prescription médicale, mais aussi en grande distribution. Pour les plus timides, il existe des distributeurs automatiques situés dans les rues et les lieux publics. Tu peux aussi en trouver des gratuits dans les centres de planification familiale.

Comment les choisir et comment les conserver ?
Le plus important est d’utiliser uniquement un préservatif conforme à la norme européenne EN 600 et revêtu du label CE.
Comme Il existe des mecs grands et maigres et d’autre plus petits et plus « costauds », il existe des sexes de taille et de forme différentes. Il est donc important de choisir la taille la mieux adaptée à ton sexe ou à celui de ton copain.

Les conseils plus
Conserver toujours un préservatif dans son emballage individuel d’origine.
Stocker le produit dans un endroit à l’abri de la lumière du soleil.
Lire la notice d’utilisation.
Vérifier l’aspect du préservatif avant toute utilisation.
Contrôler la date de péremption.
Afin de ne pas détériorer le latex, il faut éviter de le mettre en place avec des ongles cassés, des bagues… Ne place jamais deux préservatifs l’un sur l’autre. Si lors de la pose, le préservatif ne se déroule pas correctement ou est mis à l’envers, mieux vaut le changer.
Si vous utilisez du lubrifiant en plus du préservatif, choisissez-le à base d’eau pour éviter de rendre la capote poreuse.

Pourquoi doit-on l’utiliser ?
Tout simplement car c’est le seul moyen de se protéger contre les IST et que c’est aussi un des plus sûrs moyens d’éviter tout risque de grossesse non désirée. La pilule est certes un très bon contraceptif, mais elle ne protége en aucun cas des IST, dont le SIDA fait partie.

Rappel :
Le préservatif doit être utilisé lors :
de pénétration vaginale
de pénétration anale
mais aussi pour plus de sécurité pour la fellation.

Dernier conseil TRES important
Il faut impérativement utiliser le préservatif dès le début de la pénétration, en effet le liquide séminal (avant l’éjaculation) peut contenir non seulement des spermatozoïdes, mais aussi des germes à l’origine des IST. Donc même sans éjaculation, attention !!!

8 commentaires

  1. Anonyme

    j’ai limpression que ta premiere phrase cloche un peu, parce que ca signifirai qu’il y a 200milions d’utilisateurs potentiel en france.
    A par ca vraiment bien ton article

  2. Tonio1988

    je trouve ton article pas mal
    il est très bien détailler et c’est bien d’en parler car je ne vois pas souvent des articles dessus(je parle pour les personnes les moins informer).

  3. foliedu53

    Je en veux pas etre rabajoie mais, c’est peut etre un article copié, comme les 2 juste après celui ci qui ont été suprimé mdr bon …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>