Punie de Vanessa Steel

Alors que sa mère agonise sur le sol, Vanessa ne souhaite sa survie que dans le but qu’elle puisse répondre aux questions qui la hantent depuis l’enfance : Pourquoi tant de cruauté ? Pourquoi tant d’indifférence ?

Tortures, négligences, victime de l’appétit sexuel de son grand-père… Depuis ses 18 mois, la petite Vanessa subit, sans pouvoir de résistance, la haine de sa mère adoptive. Une spirale infernale conditionnée par une mère diabolique. « Il me semble que, dès le départ, j’ai déplu à ma mère » affirme-t-elle avec fatalisme.

On s’engage dans la lecture de « Punie » avec méfiance. Au fil des pages, l’horreur va grandissante et on se demande si cette épouvante est bien réelle. N’a-t-on pas tendance, une fois adulte à amplifier nos blessures d’enfance ? Un sentiment vite oublié lorsque les détails les plus insignifiants sont évoqués. Un mysticisme violent de sa mère due à un pétale de maïs du petit déjeuner tombée à terre, une piqure d’abeille volontairement provoquée par la marâtre, une nuit passée dehors, attachée comme un animal… Une seule incohérence : toute sa famille est au fait de ces tortures et ne bouge pas le petit doigt. Etrange. Les œillères de la société des années 50 sont certainement à mettre en cause.

« L’esprit commande le corps et le corps obéit. L’esprit se commande à lui-même et trouve de la résistance »  . Saint Augustin

Blessée dans son intime, dans sa dignité, la jeune fille commence à développer un don surnaturel. Un cadeau d’anniversaire brisé lors des 21 ans de son père, souvenir dévoilé par une grand-mère récemment décédée, prémonition de l’assassinat du Président Kennedy… Un don qui la conduit à devenir l’une des médiums les plus réputés de Grande Bretagne.
Un récit de vie aux passages difficiles, mais aide à relativiser nos menus tracas du quotidien.

 

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>