Pyschologie comportementale du couple (épisode 2)

Sur cet article, je me consacre à la gente masculine. Nous allons explorer votre comportement, et celui que nous devons adopter pour préserver le couple.

L’amour motive quand même les Hommes

Jules à qui l’on fournit l’occasion de montrer son potentiel donnera le meilleur de lui même. Si en revanche, il sent venir l’échec, il régressera à son état antérieur et reprendra ses habitudes égoïstes .
Se sentir inutile pour l’homme est une mort lente.

Blâmer l’autre est inutile

La clé du problème réside toujours dans une meilleure compréhension de l’autre, une meilleure confiance, une tolérance, une certaine compassion et un soutien moral qui produisent cent fois plus d’effort que des récriminations. C’est quoi aussi cette manie de mettre la faute sur notre conjoint…

Trop donner est épuisant

Nous avons l’impression lors des petites chutes, qu’ils faut compenser avec le matériel… Pendant un temps, ça fait plaisir, mais à force ça lasse… Il n’y a plus de plaisir, juste une compensation affective avec un objet qu’avec la certitude de se sentir aimer.
Privilégiez l’admiration que vous portez pour votre partenaire, la confiance que vous avez pour lui et le seuil de tolérance que vous vous êtes imposé.
Il se sentira compris, accepté, et surtout « utile » face à l’amour qu’il peut vous offrir.

Arrêtez les conseils et les critiques

S’il lui manque cette connaissance intime de la nature de son Jules, il est très facile pour nous, sans le vouloir, d’offenser celui que l’on aime le plus au monde.
En règle générale, une partenaire qui donne à son conjoint des conseils qu’il n’a pas sollicités ou essaie de l’aider quand il n’a rien demandé ne soupçonne pas combien elle peut lui paraître critique et peu aimante. Bien des Hommes jugent primordial de prouver qu’ils peuvent atteindre tous leur objectifs. Curieusement, ils s’énervent même plus souvent pour les petits que pour les grands (je me suis jurée pourtant de rester objective…)
Leur raisonnement pourrait s’exprimer ainsi : « Si ma compagne ne me croit pas capable de mener à bien une tâche aussi simple, elle ne peut sûrement pas me faire confiance pour des choses importantes… Et c’est là tout le problème : car nous étions partis sur de bonnes intentions en voulant vous prouver notre amour : « Je t’Aime et je te veux du bien : je te suggère donc ceci, ou cela… » (vision très contenue, voir carrément à l’eau de rose, mais excusez-moi de cet intermède faussement romantique). L’Homme comprend plutôt : « Je n’ai pas confiance en tes aptitudes. Tu es incompétent ». Ce qui, inévitablement, le blessera.
Faites lui comprendre que vous avez besoin de lui, car il attends de vous Amour et admiration, mais surtout pas de conseils et encore moins des critiques. Il sera prêt à se surpasser et sera heureux dès que vous lui prouverez

1 commentaire

  1. Anonyme

    Ce n’est pas l’envie irrésistible de critiquer tout le temps…mais quand même.. Tu nous dis qu’il n’y a pas de crise dans le couple!Je m’excuse mais si la vie amoureuse ça ressemble à ce que tu dis, il n’y a pas grand chose d’agréable… Ne faites pas ceci mais plutôt cela… A force de lire tes phrases dont beaucoup sont au futur, ça donne l’impression d’un couple dont le présent est un présent de non-dit, de questionnement, de suspicion, etc… Pas très rose tout ça.. l’idée que tu donnes du couple est assez effrayante, on aime quelqu’un ou quelque chose? c’est à dire ce qui fait quelqu’un ou ce que fait quelqu’un?
    Tu as oublié que l’homme ne pensait qu’au sexe. On me dira ce qu’on voudra, je campe sur mes positions à l’égard de ton texte qui se veut affreusement rationnel, et je suis certain malgré tout d’être défenseur de l’amour beau!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>