Quand une série de grèves crèvent les séries

Ils étaient 4000 personnes dans les rues de Los Angeles à défiler pancartes en main sur le Hollywood boulevard  pour faire entendre leur message. Sous l’appel de la WGA (Writers Guild of America), le syndicat des scénaristes, tous réclament une revalorisation de leurs droits d’auteurs sur les ventes de DVD. Ces revendications ont été rejetées par le syndicat des producteurs ; car il estime que les programmes diffusés sur internet ne sont pas encore rentable pour payer leur bien confortable salaire ! C’est ce rejet qui a notamment provoqué ce mouvement social. Il faut savoir qu’aux Etats-Unis, le scénariste touche 4% à 5% du prix de vente du DVD. Les scénaristes demandent une augmentation de ces taux. En ce qui concerne internet ; le WGA réclame de nouveaux droits à propos des nouveaux médias tels qu’internet mais aussi les i-pod, et la téléphonie mobile. Des piquets de grèves ont été installés à l’entrée de studio prestigieux tels que CBS, Disney, Fox, NBC, Sony, Universal, ou encore Warner. Ainsi, sur les affiches brandies par les manifestants, on pouvait lire : « On strike, shut them down-Hollywood is a union town ». (En grèves, on ferme – les syndicats règnent sur Hollywood). Ceci montre bien que les syndicats sont déterminés et qu’ils n’hésiteront pas à enliser le conflit.

            Un conflit qui s’il s’enlise risque de coûter cher à l’industrie cinématographique américaine. La somme qui pourrait se perdre semble bien pharaonique. La perte tablerait sur 20 millions de dollars par jours ! A savoir qu’en 1988 une grève similaire avait coûté dans les 500 millions de dollars, soit 3 millions par jours. Ainsi le gouverneur de Californie, (Arnold Schwarzenegger) le maire de Los Angeles (Antonio Villaraigosa) invitent les acteurs du conflit à trouver au plus vite une solution pour y mettre fin. Ca sera certainement sans compter sur les autres professions du Cinéma Américain qui se sont joint au conflit par solidarité.

A la veille de Thnakgiving, on pourrait croire que le conflit pourrait trouver une issue. Pour John F Bowman, représentant de la WGA il ne semble pas question de faiblir dans les revendications. « Payez-nous et nous remettons au travail » avait-il déclaré. Les négociations ont démarré Lundi 26 Novembre…     

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>