Quarante-cinq ans après, West Side Story revient à l’affiche.

La première représentation de West side Story a lieu le 26 septembre 1957 au Wintergarden de New York.  Le succès est phénoménal et dura pendant trois ans. Au début des années 60, la comédie musicale américaine est en plein déclin à Hollywood. West side Story rompt totalement avec les styles du genre. Cette comédie pleine d’entrain, satire du mythe américain du "way of life". Mise en valeur des problèmes liés à l’immigration grandissante.

L’histoire de West side Story est inspirée de Roméo et Juliette de Shakespeare. L’histoire se déroule à New-York dans le quartier de West Side, dans les années 1950. Deux gangs de rue rivaux font la loi dans le quartier. Provocations et affrontements sont le quotidien des deux bandes. D’un côté les Jets d’origine américaine; de l’autre les Sharks d’origine portoricaine. Tony et Maria, chacun faisant partis de l’un des gangs, tombent amoureux l’un de l’autre. Mais leur amour est impossible face à la rivalité des deux gangs et aux affontements ethniques. Une vionece chanté et dansée. Tout comme l’amour, avec la chanson Tonight qui s’inspire de la scène du balcon de Shakespeare.

La musique du film a été retravaillée par le compositeur Leonard bergstein. Les chorégraphies réalisées par Jerome Robbins. Le film aborde différents thèmes. Plus qu’une simple histoire d’amour, le racisme, la pauvreté, la violence policière, l’illusion du rêve américain ressortent de ce film. Un chef-d’oeuvre qui reste indémodable. Les scènes dansées et chantées sont fantastiques. Un vrai spectacle avec tout ce que cela comporte. Même si l’on préférait avoir de vrai acteurs à la place de l’écran. Mais on s’en contentera bien.

La comédie musicale West side Story est un spectacle à part. Grandiose, spectaculaire. On se laisse saisir par les chansons de Bergstein, qui, mêlées aux chorégraphies transpose une certaine violence de la société américaine des années 50. Un Roméo et Juliette revisité à la façon américain. Le grand spectacle hollywoodien de l’après guerre. Un film extraordinaire, au même titre que la comédie musicale.

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>