Que se passe t-il derrière la facade des yeux d’une fille de 15 ans ?

Marie, une copine à moi ( brune, yx maron 1m67 50 kl, 15ans) accepte de me raconter une journée de sa vie en détails!!!
Elle raconte:

« Ce matin je me suis reiveillée à 7h pour me rendormir et enfin me lever à 7h45! Et merde je suis en retard! Je vais vite aux WC, je me douche rapidement. Je vais ensuite dans la chambre de ma mère pour la réveiller et lui demander de me préparer mon peti-dej. Cela m’aurais fait gagner du temps si elle ne m’avais pas demander en échange d’aller lui acheter une boite de supositoirs laxatifs à la pharmacie. Ensuite je vais m’habillér, pas de chance, j’ai oublié de faire une machine hier. J’ai plus rien à mettre. Finalement, j’opte pour un débardeur rouge et un jean trop moche. Je met un string noir à ficele et le même soutif qu’hier : pas le choix!

Une fois dans la cuisine je me rends compte qu’il n’y a plus de « spécial K » alors tanpis, je ne veux pas grossir, je sote le dejeuner! Je ressors alors de la salle de bain avec des paquets de mascara sur les cils et un bouton sur le front qui date de la nuit dernière, tanpis, pas le temps !

Aprés ma petite escapade à la pharmacie, qui m’a tout de même permit d’acheter des capotes, j’arrive enfin au lycée à 8h27. Je me fait coller, 2h ce mercredi, adieu shopping! 4 longues heures de cours passent, jusqu’à ce que ca sonne midi! Enfin! la sonnerie bruiante me transperse le corps, une douleur qui fait pourtant du bien! Je sors du bahu, et descend avec Léo et Helène, 2 potes, la « rue saint-jean du fort » pour aller chez mon copain. Je ne manque pas de glisser sur le bord du trottoir pour me rattrapper par chance à un rétroviseur qui se détache et se brise! Je me dis alors qu’il y à des jours comme ça, qu’il faut faire avec!

Une fois chez mon copain, je monte les 4 étages et me retrouve nez à nez avec lui. Il m’attendait sur le seuil. Il s’appele Julien et je l’aime trop. Ca fait 2 semaines qu’ont est ensemble, et on à couché une fois. Je rentre dans sa chambre. Il me dit qu’on est tous seuls chez lui. Je l’embrasse, et il éteint la lumiére. Il passe sa main dans mon pantalon, je descend ensuite d’un grade et l’embrasse…..il me désabille, moi de même. Je sors les capotes de ce matin, et couche…… je ne rentrerais pas dans les détails, ca me regarde! 1h 15 aprés on va manger un bout tout en continuant à se caresser et à s’embrasser… A 2h45 je repart pour le lycée, éreinté.
Pendant les cours, je me fait un petit débat philosophique sur la malchance: aujourd’hui c’est pas mon jour, c’est horrible, apart de midi à 2h45, cette journée est un enfert. Je rentre vite chez moi, et me cale devant la starac. Encore une desception, Lukas et parti! Le telephone sonne, je décroche, biensûr, comme d’habitude, il n’y à que moi dans cette maison qui s’en souci. C’est ma meilleur amie, Lauren. Elle est en pleure. Son père à eu une attaque. Je m’assié sur mon lit, ferme les yeux. Je suis au bord d’un grand précipice, Il y a des gens qui y tombent à chaques secondes, moi je reste en vie…. Plus rien de compte, juste la vie. Je pense à ma journée, comme si c’était la dernière. Ce qu’elle est belle. Ce que ma vie est belle. Je reviens sur terre. Ma copine pleurre. Je la console. »

7 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>