Qu’est-ce que la mondialisation ?

La cause de la mondialisation est simple, avant que le produit soit vendu, il a un coût pour l’entreprise qui comprend (sans l’invention et sa mise au point):
-La matière première
-Les machines et l’énergie
-La main d’œuvre
-Le transport

Or selon où que vous fabriquiez, vous aurez des coûts différents pour le même produit. Par exemple:
Vous fabriquez des peluches, selon que vous êtes par exemple en France ou en Asie:
-La matière première peut varier, mais devrait être à peu prés la même
-Les machines dans ces pays fonctionnent à énergie humaine, donc le coût d’un employé payé
Très peu chère : l’énergie en France sera principalement électrique, dont le coût est réduit aussi
-Une grande différence de main d’œuvre, le salaire est beaucoup plus élevé en France
-Le coût du transport jusque là était très élevé, ce qui faisait que fabriquer dans les pays d’Asie rendait un coût plus faible à la fabrication mais le transport rendait malgré tout le coût total beaucoup plus chère que si c’était fabriqué localement.

Mais le coût du transport a nettement réduit avec les moyens de transports actuels (avions, cargos …), aujourd’hui pour à peine 2000 francs (304 €) vous aurez un container où vous pourrez y entasser des milliers de peluches, qui auront coûté bien moins chère à fabriquer et pas grand chose à transporter. Par conséquent les entreprises qui ne délocalisent pas leur production dans ces pays là sont plus du tout concurrentiels contre ceux qui le font.
Le problème : les entreprises délocalisent, donc mettent leurs employés au chomage ; le pouvoir d’achat d’un chomeur est réduit. Donc, baisse du salaire moyen (salaire médian) des français et baisse des prix, donc le pouvoir d’achat devrait être le même, oui mais un petit enchaînement problématique en resort :
-Les entreprises qui ne peuvent pas délocaliser leur production (haute technologie, informatique) ne peuvent baisser leurs prix de la même maniére, donc les français en achètent alors moins.
-Baisse des ventes=baisse de production–>moins de moyen et nouvelle mise au chômage, donc nouvelle baisse de la consommation ==> C’est la crise économique.

Et un autre petit problème appui encore cela : La population active aillant un emploi aide la population en n’aillant pas. C’est-à-dire que les personnes qui travaillent payent des impôts et ceux aux chômages reçoivent des aides. Mais dans le cas d’une telle montée de chômage, les impôts doivent donc être plus chères et font donc également baisser le pouvoir d’achat des employés de secteurs ne délocalisant pas, qui achèteront alors moins dans ces secteurs (baisse de la consommation…)

Et ce n’est pas le tout, de l’argent sort de la France et des pays touchés vers les pays asiatiques, mais la haute technologie elle on ne l’exportera pas (voir très peu) vers ces pays pour contrebalancer, donc l’argent sort mais ne rentre plus ==>encore une fois, crise économique.

Comment changer cela ???? Impossible, le monde se rééquilibre. Notre système économique est fait pour s’adapter, et on remarque là encore qu’il sait, par des mécanismes automatiques et qu’on ne peut contrôler, s’adapter à une nouvelle situation : L’entrée de nouveaux pays dans les échanges internationaux. En fait, moi, je vois les choses comme cela : A la base seule l’Europe produit et exploite les ressources, pourquoi ? Car c’est l’Europe qui a toute l’économie. Mais quand les américains sont arrivés dans le système, on n’a pas pour autant « partagé », au début d’accord beaucoup de nos ressources ont été aux Etats-unis, mais après ils pouvaient eux aussi en produire, et par conséquent a la fin, un nouveau pays a sa part, et donc les pourcentages de l’Europe ont baissé, mais la quantité totale de richesse (la valeur des 100%) elle, a nettement augmenté. On peu donc dire qu’on n’est pas plus pauvre qu’avant. C’est ce qui, je pense, se passera avec ces pays, actuellement les ressources qu’ils produisent ce sont des ressources qui ne sont plus produitent chez nous, mais les 100% des richesses mondiale d’avant et celles d’aujourd’hui sont à peu prés identiques, par contre ils en prennent une partie. Ensuite ils pourront s’inclure dans les échanges et la le niveau pourra revenir à la normale (ils achèteront nos produits et nous, les leurs, ainsi la quantité de ressource qu’on ne produisaient alors plus reviennent à la normale et la quantité totale des richesses augmentera).

Alors maintenant, posez vous ces questions:
-La mondialisation, après tout, n’est-elle pas bénéfique pour le monde?
-Ne l’a t’on pas « mérité »

PS : Rien dans ce texte n’est à prendre au mot, c’est ma petite interprétation de la chose. Je ne pense pas être loin de « cette chose » (si un économiste pouvait rectifier ce qui ne va pas ;)), Je ne serai donc en AUCUN CAS responsable des désagréments que vous pourriez endurer à utiliser le contenu de cet article (juste pour éviter les pépins :D)

Si on avait appliqué la politique du cœur, on n’en serai peut être pas dans cette situation aujourd’hui (voir l’article « la politique du coeur » du même auteur)
Tiens bas au passage, si cette interprétation n’est pas reprise par la politique, c’est selon moi que nous sommes (les pays les plus puissants) de gros égoïstes et qu’on ne pense qu’à nous, Donc ne vous dîtes pas « C’est un ***** qui se fait ses idées dans son coin » ;).

8 commentaires

  1. Anonyme

    Voici mon commentaire :

    + Stephman, tes deux précédents articles sont intéressant, mais sur ce sujet là tu manques d’information… Nota : prendre un dico car si tu ne connais pas l’économie, tu risque de t’embrouiller… Les termes que je vais employer sont par forcément faciles à comprendre mais sont exact.
    + Tu parles de mondialisation mais tu ne donnes pas la définition…Mondialisation : essor des échanges de bien au niveau mondial grâce aux transports et des moyens de communications. Cela implique une généralisation à l’échelle planétaire de l’offre et la demande. Elle modifie la perception des échelles des échanges.
    + Ensuite : Pour produire, l’entreprise doit associer le travail au capital et choisir la combinaison des facteurs la + efficace. C’est pour cela que l’entreprise peut choisir de délocaliser sa production à l’étranger. On choisit soit de produire au moindre coût (ce que font en général les entreprises) soit privilégier la qualité.
    + Pour déterminer le prix de vente d’un produit, l’entreprise doit tenir compte des coûts de production et calculer le prix de revient. Bref pour résumé :
    Prix de vente = coût de revient + frais généraux + bénéfice.
    + A noter : la population active comprend les gens qui travaillent ainsi que les chômeurs.
    + S’il y a du chômage en France :
    Explication = Utilisation de nouvelle technologies, il y a moins de personnels et la population active augmente. On automatise les machines pour + de productivité pour faire face à la concurrence internationale. De plus on est pas suffisamment créateur d’emplois.
    + Mais revenons sur la formation des prix : lorsque la quantité offerte sur le marché est supérieur à la demande, le prix baisse. Si c’est le contraire le prix augmente.
    + C’est l’inflation qui entraîne une diminution du pouvoir d’achat. Pour calculer la part qui est consacré à la consommation voilà : Revenu disponible = revenus primaires – cotisations sociales et impôts directs + revenus de transfert.
    + Le quatrième paragraphe est aussi à rectifier : les prélèvements sont effectués pour réduire les inégalités. Les impôts permettent donc aussi des fournitures de service gratuit. Les divers cotisations aident les autres mais peuvent t’aider aussi un jour… Tu n’es pas content d’être remboursé par la Sécurité Sociale ??
    + Passons à la suite : Crise économique = les causes : inadéquation de l’appareil de production ou variation dans le temps de la demande / offre, variations des cours des monnaies, concurrence étrangère. Enfin tu parles de la politique économique, ce n’est guère facile de trouver un juste équilibre.
    + Pour terminer avec le commerce extérieur : Ca permet les échanges. L’UE est le 1er exportateur et la plus grande puissance commerciale du monde. Les enjeux économiques de l’intégration et ses avantages : relancer la croissance de l’emploi, affronter la mondialisation de l’économie, favorisé la stabilité financière des états membres.

    Conclusion : j’ai peut être omis de nombreux points et j’ai résumé brièvement chaque partie qu’il fallait corriger. Stephman, il est évident que tu passes du « coq à l’âne » car tu confonds de nombreuses bases économiques. Ton défaut est le même cité un peu + haut…Tu manques d’information. Ta + grosse erreur est qu’une personne qui va lire cet article et qui ne connaît rien sur le sujet va te croire… Pire, tu ne laisse pas le lecteur se faire sa propre opinion. Mon avis est que tu aurais du qu’exposer les faits et en laisser débattre dans les commentaires… Dommage car l’idée de l’article paraissait bonne au départ car tu traites de sujets que d’autres n’oserait pas aborder… Le point positif est que tu m’as permis de boucler mes révisions pour l’éco/droit en vue de l’examen alors tout de même, merci. Lol. Aller bonne chance pour tes prochains articles !

  2. Anonyme

    Moi, je suis pas d’accord avec toi. J’aime bien cet article. En plus, pas de fautes d’orthographe (n’est-ce pas stephman ;-))
    Alors commencons par quelques explications. Je suis pas économiste mais j’ai assez de connaissance en finance pour en dire un bout.

    Tout d’abord, ce qui est le plus générateur de chomage en France, ce sont les retenues salariales. C’est pour ca que notre gouvernement veut les alléger. Des retenues moins élevées favoriseraient les IDE (investissements direct à l’étranger) de nos partenaires comme l’Allemagne qui est notre principal partenaire d’échange.

    Ensuite, une cause de la délocalisation, est certe le cout de la main d’oeuvre bon marché mais aussi, la proximité des pays émergeants comme les Tigres. Nous avons assez profité de l’émergence des 4 dragons, il faut désormais se tourner vers des marchés en plein essor comme la Chine.

    Pour la diminution dupouvoir d’achat, tu dis que c’est l’inflation. Bah y’a bcp de critères, l’inflation, c’est pas obligatoire. Regarde, la France connait de l’inflation et on est toujours en période de croissance, 0.3% ce trimestre (on est un des seuls pays à échapper à la depression).

    Plusieurs critères viennent à moi pour expliquer que l’on est pas maitre de notre croissance économique en France.
    Tout d’abord, quelle est la principale source d’énergie dont on dépend sans en produire ? Le pétrole. Le prix du baril est déterminé par des organismes extérieurs. Pour le pétrole du Moyen-Orient, c’est l’OPEP (Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole). Pour le Brent (pétrole de la mer de Barentz), je ne sais pas.
    Ensuite, il y a les politiques économiques des Banques Centrales. La FED (Banque Centrale Américaine) était plutot sur une politique de relance donc, Alan greenspan a décidé de baisser les taux d’intérêts maintenant que l’économie ne va pas terrible (450 points de base en 11 mois). Car je vous rappel que jusqu’en 2000, on augmentait les taux d’intérets pour eviter la surchauffe.
    La BCE (Banque Centrale Européenne), choisissait de lutter contre l’inflation c’est pour ca que le principal taux directeur « refi » (ou loyer de l’argent), n’a pas beaucoup changé on doit en etre à 2.75%. Wim Duisenberg avait subi beaucoup de remarques à ce sujet. D’ailleurs, pour info, le prochain gouverneur de la BCE ne sera autre que Jean-Claude Trichet, notre actuel gouverneur de la Banque de France.

    Maintenant, pour vous deux. Les haute technologie, justement, ca se delocalise tres bien car, sur ces marchés émergeants de l’Asie, il va y avoir une forte demande d’ici peu et nous devrions nous positionner dès aujourd’hui. Les ouvriers asiatiques ne sont pas plus betes que nous.

    Conclusion : Lea, tu n’as fais que réciter ton cours, tu aurrais du nous développer un peu plus TES idées.

  3. Anonyme

    oui j’ai récité mon cours, je le nie pas… Pour développer mes idées il aurait fallu que je sois plus calé dans le sujet… mais il est certain que l’article de stephman contiend certaines confusions et qu’il aurait fallu pour chaque thème faire un développement bref 1 nouvel article.
    D’ailleurs en corrigeant les erreurs, j’ai essayé de faire cours donc j’ai pas tout cité..

  4. Anonyme

    Oui mais a la base, c’est un site pour jeunes, pas un Boursorama bis. Donc, il a essayé de synthétiser son idée. Mais c’est vrai qu certaines de ses idées sont confuses mais il a bien précisé à la fin la portée de son article.

  5. Anonyme

    Bas, j’ai pas reçue d’article comme quoi il y avait des commentaires :s.
    Bon pas grâve, un peu en retard mais comme on dit, mieux vaut tard que jamais.

    Bon déjà je veus précisée que éffectivement, je ne suis pas trés calé dans le domaine, et vos commentaire m’aurrons permis de prendre quelque notes ;-), mais l’idée de base que je cite et toi aussi, c’est l’arrivée de nouveau pays dans les systems. Par contre il y a un moment ou tu dit:
    + Le quatrième paragraphe est aussi à rectifier : les prélèvements sont effectués pour réduire les inégalités. Les impôts permettent donc aussi des fournitures de service gratuit. Les divers cotisations aident les autres mais peuvent t’aider aussi un jour… Tu n’es pas content d’être remboursé par la Sécurité Sociale ??
    Alors évidement, dans mon article je ne m’oposait pas a se system, je disai juste qu’une augmentation du chomage pouvais le mettre en péril, et en plus accentuer la crise économique, ce n’était nullement néguatif a sont égard.
    Mais merci de vos commentaires, a+(et merci thomas pour les fautes, mais la prochaine foit j’éssayerai vraiment de pas en faire, c’est pas a toi a me corrigée)

    a+
    PS: Faudrai que tu revoie sa pour les E-mail, consernant les commentaires, pasque là c’est vrai que je n’ait vraiment rien reçue(m’enfin c’est peut être pasque j’avais pas postez de commentaire jusque là :-D)

  6. Anonyme

    Etant l’auteur de l’article, tu devrais recevoi un mail à chaque article. Moi, je recois sur mes articles.

    Je vais aller voir. T’as le meme email dans commentaires que membres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>