Radiohead – In Rainbows – Le concert

Un retour surprise pour le groupe d’Oxford qui nous gratifie d’un nouvel album, disponible depuis le 10 octobre. 4 ans d’attente depuis leur précédent disque, Hail To The thief, ça commençait à faire beaucoup tout de même. Oui, mais voilà, un album de Radiohead, ça se mérite et c’est avec patience que les fans du monde entier ont du ronger leur frein…jusqu’au mois dernier. L’annonce officielle confirme les rumeurs : la nouvelle galette sera disponible le 10 octobre. Impensable, le groupe n’ayant pas de maison de disque. Mais avec Radiohead, on n’en est plus à une surprise près. En effet, l’album est donc disponible depuis cette semaine…sur Internet ! Ni Fnac, Furet ou autre Virgin où se ruer, une seule adresse : www.inrainbows.com . In Rainbows ? Le nom du dit album. Le prix ? déterminé par l’auditeur lui-même, un geste généreux et novateur qui nous prouve définitivement que Radiohead s’adapte à son époque.

Avec un tel cadeau, difficile de ne pas partir à l’assaut de In Rainbows. Alors, qu’en est il du contenu ? A la production, Mark ‘Spike’ Tent remplace l’illustre Nigel Godrich considéré comme le sixième membre du groupe, et si cette nouvelle à de quoi inquiéter, le résultat est très satisfaisant. Il faut préciser que Mark Tent a tout de même travaillé avec, entre autres, U2, Björk et Oasis, rien que ça. La plupart des chansons reprennent le style familier du groupe : des couches successives de textures musicales, des motifs souvent simples et répétitifs, ainsi que les habituels bidouillages sonores. Du coté du chant, Thom Yorke nous hante comme jamais, et ses plaintes crépusculaires donnent toute son ampleur à l’œuvre musicale. Au final, In Rainbows constitue cet ensemble cohérent qui faisait tant défaut à son prédécesseur. Si Radiohead a tourné la page du son pop rock qui caractérisait les albums qui l’ont révélé, c’est pour entrer de plein pied dans un XXIème siècle plein de fantasmes (ici apocalyptiques).

Un groupe qui sait mûrir et se renouveler, Radiohead c’est aussi cela.

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>