Rage Against The Machine – Live At The Grand Olympic Auditorium

Date/lieu d’enregistrement: 13 septembre 2000, Los Angeles (Etats-Unis)
Date de sortie: 9 décembre 2003
Support: DVD (disponible également en CD et vinyl)
Durée: 113 minutes
Tracklist:
Bulls On Parade
Bombtrack
Calm Like A Bomb
Bullet In The Head
Sleep Now In The Fire
War Within A Breath
I’m Housin’
Killing In The Name
Born Of Broken Man
No Shelter
Guerrilla Radio
How I Could Just Kill A Man
Kick Out The Jams
Testify
Freedom

Rage Against The Machine ne pouvait pas nous dire « au revoir » sans un concert ultime… Ce fût donc chose faite le 13 septembre 2000 à Los Angeles, plus précisément le Grand Olympic Auditorium (Comme nous l’indique l’autocollant sur la pochette : Rage Against The Machine’s final concert.), salle utilisée pour des pièces de théâtre, festivals de film, émissions télévisées, concerts, bref tout ce qui peut être vu sur une télévision. Repères temporels et spatiaux, dirigeons-nous vers le principal : la musique, bien entendu.

J’introduis le DVD dans mon lecteur, la page d’accueil d’ordre plutôt basique me révèle les options. Je choisi celle du concert… Hop, c’est parti avec une introduction avec des images du groupe qui s’enchaînent.Tout s’arrête pour donner lieu au concert. Le groupe a l’air en forme (Vous me direz, il vaut mieux !). La scène n’a rien d’extraordinaire, ce qui est bien l’habitude du groupe. Niveau musique, Tom Morello s’amuse sur sa guitare et surtout avec sa pédale d’effets. Effets qui sonnent merveilleusement bien. Le côté rap du groupe se fait encore plus ressentir en live, surtout avec la voix de Zack De La Rocha mais aussi l’attitude du groupe. Pour le côté metal, il est souvent oublié, ce qui n’est pas déplaisant et donne un genre plus cool du groupe même si De La Rocha n’a pas un chant d’enfant de chœur et ça se ressent bien dans ses paroles écorchées. En écoutant attentivement, on se rend compte que la basse est plus « bruyante » que la guitare, un son cultivé aussi par Korn, groupe majeur du neo-metal.

Mais pour ce qui est de la prestation générale du concert, elle est moyenne. En effet, le groupe passe un peu en touriste, il n’y a pas vraiment de contact avec le public : aucun remerciement, juste un petit « discours » en milieu de concert et un court salut à la fin. C’est une attitude très froide malgré l’énergie qui se dégage de la musique. Celle-ci est bien interprétée. Et bien entendu, le groupe reste fidèle à son no samples, keyboard or synthesizers used in the making of this recording.
Pour ce qui est des bonus, ce sont des vidéos de concerts d’août 2000, quelques semaines avant la rupture du groupe, donc.

On peut retenir de ce DVD une performance assez bonne (Bien entendu, ce n’est pas de la « grande musique », il ne fallait pas s’y attendre ^_^) avec une qualité d’image et de son à la hauteur de la renommée du groupe.

Contenu du DVD: 7,5/10
Performance musicale: 7/10
Image: 9/10
Son: 9/10


Tom Morello (guitars), Timmy C. (bass), Brad Wilk (Drums), Zack De La Rocha (vocals).

2 commentaires

  1. yoyo13

    Tu sais, je n’en ai rien à foutre de la reconnaissance pour ce que je fais. Si je le fais, c’est par plaisir de l’écriture et pas pour avoir une tonne de commentaires genre « ouéééé c tro bi1 lol!! ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>