Raiponce, ça décoiffe!

Enfermée dans une tour depuis sa naissance par Mère Gothel, Raiponce ne connait rien du monde extérieur. Jusqu’à ce qu’un bandit au grand cœur, Flynn Rider, ne vienne l’en libérer. Signe particulier, la belle blonde n’a jamais coupé ses cheveux, possédant des pouvoirs magiques.


On croirait un film tout droit sorti des studios Dreamworks ! Mais Raiponce est bel et bien un vrai Disney. Malgré le succès mitigé de « La princesse et la grenouille » (222 millions de dollars récoltés « seulement » !), censé relancer l’animation classique, le merveilleux n’a pas dit son dernier mot ! Le sauveur romantique, le beau cheval blanc et la sorcière, cette fois ci en images de synthèses et en 3D : Disney sait vivre avec son époque. D’ailleurs, même si l’histoire est romanesque, le discours est féministe, les thèmes originaux, la réclusion et la peur du vieillissement, et l’humour est manié avec beaucoup de maîtrise. On peut même y traîner les garçons, qui y trouveront leur compte !

Qui dit longue crinière, dit coiffeur capable de se couper les cheveux en 4 pour en prendre soin. C’est le dada du décoiffant Charlie Le Mindu, qui a notamment signé les excentricités capillaires de Lady Gaga. Le perruquier français a réinterprété la chevelure de Raiponce. La princesse attirant les hommes avec ses cheveux, comme des poissons dans un filet. Et ce, perchée sur des Louboutins ! De quoi lancer la tendance des longueurs.

 

Ambre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>