Relations parents/jeunes, un vrai calvere….

On peut d’abord penser que cela vient d’une part à cause des horraires de travail des parents. En effet dès le matin ils se lévent tôt pour s’occuper de leur enfants, les ammener a l’ecoler et aller travailler; le soir apres le boulot ils doivent de nouveau s’occuper des enfants mais aussi des taches(faire a manger, faire la vaisselle, faire le menage…).
Alors forcement on se demande quand on t’ils le temps de vivre? Toute cette pression accumulée qui s’ajoute peu à peu fait qu’ils commencent à s’enerver de plus en plus facilement et ne suporte plus rien, c’est bien connu;)
Etant petit on y fait pas attention mais en grandissant on ne veut plus ce laisser faire; on commence à se rebeler et on ne cherche plus à les comprendre. Pour la plupart des jeunes les idées s’arrêtent là:"les parent ne cherchent qu’à nous pourrir la vie", idée que l’on ne peut manifestement pas s’enlever de la tête. Evidemment on les entends toujours crier, en rajouter pour un rien et l’on en vient à penser que c’est impossible de ne pas le vouloir pour se comporter comme sa…
Mais peut être qu’en reflechissant d’avantage, on s’apercevrai qu’ils font certaines choses pour nous qu’ils ne feraient pas si ils cherchaient à nous "detruire".

Conclusion? Les parent on en effet des choses à modifier dans leur comportement et ne pas evacuer leur stress sur nous, mais les jeunes aussi on une part de comportement à modifier :)
Alors peut être devront nous être plus clément avec eux…nan?

1 commentaire

  1. Anonyme

    Bon bah on va écrire un petit commentaire tout de même.

    C’est vrai que l’adolescence est un moment difficile où l’enfant se cherche mais, je trouve que parfois on éxagère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>