Retour en demi teinte pour Britney

Après avoir vécu sa traversé du désert, deux grossesses et un divorce, Britney Spears semble se reconcentrer sur sa carrière. Il faut dire qu’elle revient de loin. Propulsée star planétaire en 1999 avec son single Baby one more time, elle enchaîne les tubes jusqu’à sa descente aux enfers amorcée en 2004 : drogues, divorces, débordements en tous genres, elle craque. Elle se rase le crâne, multiplie les cures de désintoxication et fait « amie amie » avec Paris Hilton qui, disons le, n’est pas une compagnie des plus équilibrée.

Depuis avril dernier, elle se reprend en main et enchaîne une série de concerts aux Etats-Unis. Bémol : elle chante en playback, ce qui ne manque pas de faire les gros titres.

Depuis quelques semaines, le nouvel extrait de son prochain album est diffusé en radio et sur le net. Appelé « Gimme More », ce single dépasse déjà toutes les espérances d’après les auditeurs. Aux Etats-Unis comme en France, le titre passe avec une forte rotation. Ce succès elle ne le dois qu’à elle-même. Souvenez vous, il y a quelques mois, elle avait refusé avec fracas toute collaboration avec Justin Timberlake et Timbaland, pourtant l’un des producteurs les plus talentueux outre Atlantique.

Si musicalement, tout semble lui sourire, sur scène, elle déçoit. Playback, manque de rythme, rondeurs, Britney évolue sur scène comme un animal effarouché.

Après des semaines de spéculation, la venue de Britney Spears aux MTV Video Music Awards a été confirmée. La star des tabloïds a donc profité de cette tribune pour interpréter son titre « Gimme More ». Déception… sa voix n’est pas en place, elle ne semble pas à l’aise et pour le look classe, on repassera !
Son Come Back qui s’annonçait explosif ne remplis pas toutes ses promesses, dommage…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>