Santogold – LES Artistes

L’année dernière, la New-Yorkaise Santogold a réalisé l’un des enregistrements les plus représentatifs de 2007, un double single : "L.E.S Artistes / Creator". D’un côté, "Creator", un cri digital ultra-moderne produit par les producteurs londoniens Switch et FreQ Nasty; d’un autre, "L.E.S Artistes", une œuvre frappante de la pop au refrain venu d’ailleurs.

A présent, l’extraordinaire talent aux deux titres est prêt à livrer son premier album, et il s’avère que la diversité vertigineuse du maxi n’était qu’un avant-goût de l’album concocté.
Le premier album éponyme de Santogold est un opus sauvagement éclectique qui ne tombe à aucun moment dans l’incohérence. L’influence de ses collaborateurs décalés et avant-gardistes (Diplo, Disco D, Sinden) se fait fortement ressentir dans des titres musicalement innovants, mêlant dub, pop, rock et électronique en un genre nouveau qui redonne tout son pouvoir à la musique pop.

«Les gens sont définitivement prêts pour des sons qui ne se résument plus qu’à un seul genre musical» dit Santogold, la musicienne native de Philadelphie qui se nomme en réalité Santi White. «Je veux créer une musique qui me reflète, moi et mes influences. Mon père m’emmenait voir des concerts quand j’étais petite. J’ai vu Nina Simone et Fela Kuti avec ses 27 épouses nues sur scène; ma grande sœur jouait du Bad Brains, The Smith et du rock classique; enfin, à l’école, les gens écoutaient The Cure, U2, et Talking Heads. C’est tout cela que reflète Santogold – des influences venues de tous endroits, réunies dans ce style qui est le mien».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>