Sébastien Tellier: le retour du dandy barbu

Notre dandy barbu (souvent qualifié de snob et de fou) préféré, à la voix plus que singulière et à la capacité de nous emporter dans un ailleurs Baudelairien a publié son album lubrique et conceptuel « Sexuality » en février dernier. En effet, après avoir longtemps exploité la scène électro-pop étrange et la politique (Politics, 2004) s’est maintenant lancé dans le sexe.
Du kitsch mélangé au romantique et à l’érotique, du mélancolique mêlé au sensuel, à travers les mélodies au piano dignement jouées rendent l’album assez fou. Il est dit que ce serait une mise à nu volontaire de l’artiste, d’où par ailleurs la dernière plage de l’album « L’amour et la violence » où Sébastien Tellier s’adresse directement à son psy.

En tournée dès le 29 Mars 2008 à Nancy, qui ne se terminera que le 30 Septembre 2008 à Paris à L’Olympia, Sébastien Tellier délie ses sentiments et ressentiments à travers un album rempli d’émotions et de réalité subjective.

Les avis se partagent mais Sébastien Tellier est l’artiste qui nous fera tôt ou tard vibrer. Aujourd’hui il nous sidère, demain il nous lacère.

« Beaucoup de commentaires pour critiquer le premier album du 22eme siècle qui comme Discovery des Daft punk est là pour le bien de nos pauvres oreilles ! En quinze ans d’existence (bientot seize) je n’est jamais autant apprécier un artiste français ! Merci Mr Tellier avec des personnes comme vous je peux être fier de mon pays et merci aux inrocks de soutenir ce chef-d’oeuvre incompris » Un internaute sur le forum des Inrocks

« Silhouette rappelant le « Dude », héros du Big Lebowski des frères Coen, humour en embuscade, chevelure hirsute et écharpe de soie rose, il s’est une fois de plus donné en spectacle. » Le monde

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>