Séries télé: tous accros

Les séries télé, on les dévore tout au long de l’année, car ce ne sont pas moins de 800000 jeunes de 15-25 ans qui les regardent régulièrement. Les plus de 25 ans passent en effet, presque trois heures par jour devant la télé, la plupart du temps pour suivre les tribulations de ces héros éponymes.
Si c’est un phénomène ancien aux Etats-Unis et en Angleterre, en France, l’engouement pour les séries est plutôt récent. De « Friend » à « Sous le soleil » en passant par « Charmed » ou « Le caméléon », elles s’imposent et mènent la danse depuis une dizaine d’années à la télévision. Comment immaginer que ces programmes n’aient pas d’impacts sur les jeunes alors qu’ils sont conçus pour eux?
L’histoire et le genre importent peu. Les meilleures audiences font se côtoyer des séries très différentes. Qu’y a-t-il en commun entre le réalisme de « Dawson », les artifices de « Beverly Hills », le romantisme gélatineux de « Sous le soleil », l’humour décapant de « Friends » et le climat surnaturel de « Buffy contre les vampires »? Rien. Et pourtant, on les dévore toutes. En réalité, elles traitent de la même chose: l’amour et l’amitié.
Effectivement, le succès des séries TV résident en grande partie dans des ingrédients universels.

Devant leur télé, les jeunes ont aussi besoin de rêver. Pour qu’ils soient séduits, il faut leur faire oublier le quotidient, la routine. Les séries doivent s’inspirer du look américain sur-fabriqué: couleurs vives, beauté des acteurs, vie idéale…; d’où le succès de « Sous le soleil » par exemple.
Cependant, tous ne partagent pas cet avis. Certains comme Kevin Williamson, auteur de « Dawson », plébiscitent le réalisme. « On peut aller aussi loin qu’on veut du moment où on raconte une expérience vécue. La difficulté reste à retrouver l’état émotionnel dans lequel on était à ce moment là. C’est pour cela que les personnages de « Dawson » sont simples et crédibles. Ils ressemblent à n’importe quels ado qui découvrent la vie et l’amour » explique-t-il.

Peu importe le secret de leur succès, ces séries sont de véritables petites gormandises faciles à ingurgiter. Il n’y a donc pas de mal à ce faire du bien…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>