Sexy Sushi – Et alors?

Un mélange de punk, d’electro et de second degré, Sexy Sushi s’affirme tant bien que mal sur la scène electro actuelle (plus bien que mal en fait).

Avec des dates programmées déjà longtemps à l’avance, tous les mordus de cette musique indéfinissable se rongent les sangs à l’idée d’assister à un show haut en couleurs.

Des paroles assorties au jeu de scène du duo, un exemple tiré du « DVD » de leur album « défonce ton ampli » :

 

J’ai tout visité en 2 secondes,
Pékin, Tokyo, la Joconde.
 
J’ai tué tous les gens possible,
Plombier, pute et belle fille.
 
J’ai sodomisé un louveteau
Avec le manche d’un marteau.
 
J’ai grandi à Harlem,
Avec Paul Préboist et Vandem.
 
J’ai braqué le C. I. O. ,
Pour m’acheter le Figaro
 
J’ai buté ma grand-mère,
Parce que je ne savais pas quoi faire.

Et pour revenir sur le jeu de scène, il faut juste le voir pour y croire. Une Rebeka Warrior sortie de ses gongs vole ci et là, avec ou sans vêtements, chatterton ou pas sur la poitrine, hurlant, transpirant et se mêlant au public.
Du concept, de l’originalité, du thrash, de l’electro, du punk, du français (hey oui comme quoi il peut y avoir de bonnes choses), Sexy Sushi se doit d’être connu et reconnu même s’ils sont contrés et largement critiqués.

Mais comme je vous le dit, il faut le voir pour le croire, alors réservez immédiatement vos billets pour leurs prochaines dates :

31 octobre au RELAI TIR de Bruxelles (première partie : Three Cheers For Dirty)
14 novembre à l’HERETIC CLUB de Bordeaux
15 novembre au PHARE de Toulouse

Myspace du groupe : http://www.myspace.com/sexysushimusic 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>