Shutter Island, l’île du docteur Scorsese

Toute l’action du film se déroule en huis clos sur l’île inquiétante de Shutter Island située au large de Boston. Cette dernière abrite un hôpital psychiatrique « haute sécurité « . En 1954, les U.S. Marshals Teddy Daniels et Chuck Aule vont enquêter sur la disparition de l’une des patientes.

L’atmosphère, oppressante, provoque un certain malaise. En effet, le mélange huis-clos, schizophrénie, médecins étranges crée un climat assez glauque. La musique très présente participe aussi au ton du film. Mais Shutter Island n’est pas un simple thriller effrayant. Plusieurs niveaux de lecture sont possibles.

Le personnage incarné par Leonardo Dicaprio est assailli de visions des camps de concentration de la seconde guerre mondiale. Il a participé à leur libération et est profondément marqué par les horreurs perpétrées par les nazis. Le héros du film est un être plein de fêlures, fragilisé également par la mort de sa femme. Un rôle fort pour un immense acteur.

Les personnages secondaires possèdent aussi des personnalités intéressantes, qu’il s’agisse du coéquipier, des patients ou du responsable de l’hôpital (interprété par un Ben Kingsley plus inquiétant que jamais).

En bref, un très bon Scorsese hommage aux films de genre des années 4O. Peut-être pas son meilleur film, mais un Scorsese mineur reste un film de très bon niveau.

 

Coralie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>