Sinik – Adrenaline

Plus de 400 dates de concerts à travers la France et le monde et une myriade de collaborations avec des artistes allant de James Blunt à Kool Shen en passant par Diam’s, Kayna Samet, Soprano ou Big Ali. Peu de rappeurs de sa génération peuvent se targuer d’un tel palmarès !

Qu’on se le dise, Sinik appartient à l’élite du rap français et cette année, « Ballon d’or », son quatrième album, est destiné au même résultat.
On le voit, plus que l’album de la maturité, expression tant usitée par les journalistes musicaux, un stade qu’il a dépassé, « Ballon d’or » est l’album de l’évolution pour le jeune MC déjà aguerri à l’art de la rime. Que ce soit de l’egotrip enflammé, un clash furieux, du storytelling précis ou un texte à thème, Sinik maîtrise tous les fondamentaux de l’art de la rime. Alors évidemment, ce passionné de football n’a pas choisi ce titre pour rien. Si « Ballon d’Or » est plus enlevé que ces trois précédents albums, Sinik conserve dans cet opus ce qui fait aussi sa spécificité : les textes à thème et des histoires fortes.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>