SPECIAL CANNES: Inglorious Basterds,la chasse aux nazis de Quentin Tarantino

Le cinéma a souvent traité, plus ou moins habilement, la période de la seconde guerre mondiale. On pense aux films d’Aldrich « Les douze salopards », à « Il faut sauver le Soldat Ryan » ou à « La brigade du tigre » avec William Holden. Mais jamais un film -qui plus est américain- n’avait été tourné sur le sujet à la manière de ceux réalisés dans les années 40. On retrouve dans « Inglorious Basterds » la saveur, les parfums du film de  Fritz Lang « Les bourreaux meurent aussi ». On respire le sang, la sueur, la fureur et pourtant, il semble qu’ « Inglorious Basterds »  soit le film le moins violent de la carrière de Tarantino. « Je voulais éviter les clichés du film de guerre, explique-t-il à nos confrères du Figaro, du genre les héros tuent un soldat allemand, enfilent son uniforme et s’infiltrent dans la place sans que cela pose le moindre problème à personne ».

Côté distribution, on retrouve une merveilleuse Diane Kruger, une Mélanie Laurent formidable et un Christoph Waltz transfiguré par le sadisme de son personnage. On est moins convaincus par Brad Pitt, en homme à poigne, à la tête d’une bande de têtes brulées prête à tout pour rapporter des scalps de nazis. Mais le film tient debout, le spectateur se laisse immerger par l’intrigue, avant d’assister à la mort des principaux hauts dignitaires du IIIème Reich… dans un cinéma. Le cinéma peut il sauver le monde ? C’est en tous cas la métaphore -un peu facile- utilisée par Tarantino.

Avec  « Inglorious Basterds » , Quentin Trantino ne renouvellera certainement pas l’expérience de Pulp Fiction qui avait raflé la palme d’or à Cannes en 1994, mais il signe là une forte réalisation à la mise en scène léchée et aux dialogues impeccables. D’ailleurs,  la dernière réplique du film résume le tout : « Je crois que j’ai fait mon chef-d’œuvre » se satisfait Brad Pitt, gravant une croix gammée sur le front d’un nazi. Quentin Tarantino aussi.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>