tatt

10 choses que vous ne devriez pas dire aux gens tatoués

Cet article est dédié à toutes les personnes qui, comme moi, se coltinent des remarques désagréables, parce qu’elles sont tatouées. Joli florilège.

1. Elle n’a pas de personnalité / elle n’a pas de style /  elle copie ! 

tumblr_n4lzmoMIP01ssvjtqo1_r1_500

Voilà ce que quelqu’un a dit de moi un jour. Quelqu’un de tatoué, étendard d’un tas de marques très en vue et considérées comme « tendance » à notre époque (simple constatation VISUELLE). Quelqu’un qui devrait faire une lettre de réclamation à des milliers de personnes sur cette planète, quant au motif / à l’endroit où il est placé. Et bien piètre image de moi. Mais surtout grave erreur : un tatouage ne définit ABSOLUMENT pas la personnalité ou le caractère. Encore moins le style.

2. Les gens qui se tatouent aujourd’hui sont en quête de repères, manquent de confiance en eux. Ils essaient d’être cool, de se sentir acceptés. 

tumblr_lvcgy7rhoJ1qlbhnko1_500

Je ne suis absolument pas « cool », « branchée », « hipster » ( + autres termes fourre-tout, dans lesquels on range n’importe qui et n’importe quoi). Je suis une fille lambda, qui porte des culottes de grand-mère. Qui se fait des cloques dans des chaussures à talons trop hauts.  Qui se lave les cheveux tous les 4 jours et regarde des séries le soir avec une tasse de thé. Comme une bonne partie de la population « middle-class » à laquelle j’appartiens (on exclut les cheveux et les culottes si vous voulez). Mettre les gens dans des cases revient à faire de chaque personne une étiquette. Quelle belle façon de penser dites moi.

N.B : On n’a pas besoin d’un tatouage pour être bien dans sa peau. J’en connais comme ça qui dégagent une aura et un charme incroyables, rien qu’à faire trois pas dans la rue. Sans être couverts de la tête aux pieds.

3. POURQUOI TU FAIS ÇA ? 

tumblr_inline_ndclyvZwqG1sha0ie

 On leur demande à ceux qui ont les cheveux teints en rouge pourquoi ils ont choisi cette couleur ? Ou aux gens à piercings pourquoi ils ont un anneau dans le nez ? Non. Alors arrêtez. Mais je vais quand même tenter de répondre.

 Je me suis passionnée pour l’art du tatouage, qui se démocratise depuis belle lurette. À l’école primaire, je me collais sur la figure ou les mains des oiseaux, des lions,  des lapins que je découpais dans les magazines GEO du salon. Au collège, je me dessinais des fleurs  sur le bras avec un stylo 4 couleurs (parce que les cours de maths étaient chiants et que je n’avais aucun talent dans ce domaine). Une dizaine d’années plus tard, j’ai écrit un mémoire de fin d’études « Le tatouage au travers du prisme social ». Oui, je prends la chose de façon sérieuse. J’aime que mon corps soit agrémenté de dessins permanents, mais je peux comprendre que certains ne soient pas enclins à faire la même chose. Je découvre également des artistes dont le boulot et les pièces sont vraiment très poussés.

4. Et quand tu seras vieille ? 

635304369690515319oldladiesreaction

Je me préoccuperai certainement d’autres choses que de ma peau « vieille pomme » qui pendouille. Ce genre de remarque prouve à quel point la société exige des personnes âgées qu’elles soient « respectables » et pour qui les tatouages sont quelque chose d’ »incorrect ».

5. Oh mon dieu, que c’est laid / vulgaire  … 

tumblr_ls9p43hcRE1qanp2v

J’aime obtenir des retours CONSTRUCTIFS ou des réflexions plus poussées que « oh je l’aime pas celui là » / « c’est quoi ? » / « ça se voit beaucoup quand même » / « mettre les dessins dans un portefeuille que tu gardes toujours avec toi, ça revient au même » – si si, je vous assure qu’on m’a dit ça.

À tous ces gens qui aiment critiquer parce que putain c’est marrant, je leur retourne ce bon vieux dicton :« si tu n’as rien d’intelligent à dire, tu te la boucles ».

Quant à ceux qui me regardent d’un air moqueur /  choqué / horrifié, j’espère ne pas avoir traumatisé leurs esprits et qu’ils dormiront bien ce soir. Pour moi, ces tatouages représentent quelque chose : une étape importante dans ma vie, une rencontre, un voyage. Ce sont mes souvenirs, mes victoires, mes joies, mes peines ou tout simplement des choses que j’apprécie.

Des moments en vrac qui font partie de moi et dont j’aime me rappeler rien qu’en posant mon regard.

6. Ils sont où tes tatouages ? 

revolution

Leur place importe peu. Et si je vous dis qu’ils trônent sur mes seins, ou sous les poils de mes aisselles, ça vous va?

7. Tu n’as pas peur de regretter ? 

Jordan-Belfort-Absolutely-Not-The-Wolf-of-Wall-Street

Jusqu’à preuve du contraire non. J’ai quand même RÉFLÉCHI avant de me jeter dans le premier salon de tatouage qui se trouvait sur ma route.

8. Je parie que t’as eu bien mal, non ? 

tumblr_inline_n5w0ecMsLW1rvplrt

On insère de l’encre à l’aide d’une aiguille entre votre derme et votre épiderme, ce qui n’est pas forcément agréable. Mais il y a des personnes plus douillettes que d’autres et des parties plus « délicates » que d’autres. Tout est une question de ressenti et de sensibilité de la peau.

9. C’est un vrai ? 

i_dont_know_how_to_answer_that_question

 Non j’adore me dessiner dessus tous les matins au stylo Bic et refaire exactement la même chose chaque fois. À question insensée réponse insensée. Oui, mes tatouages  sont indélébiles et ne s’en vont pas à l’eau.

10. Tu n’auras jamais de boulot avec ça. 

garden-of-your-mind

Ce qu’il y a de marrant, c’est que tatoué ou pas, on galère tous à trouver un emploi. Qui plus est, j’écris l’article que vous lisez, parce qu’on a apprécié mon travail de rédac’ web. Non on ne m’a pas demandé de me mettre à poil ou de relever mes manches. Oui, lors d’entretiens d’embauche on a testé mes compétences dans un cadre professionnel. Je sais que certains groupes ou entreprises refusent encore de recruter des personnes tatouées, notamment dans des domaines qui touchent au corps ou à la santé. Mais dans mon secteur, ça ne semble pas poser problème.

Parenthèse ouverte. Mes chers amis: les gens auront toujours un avis ou une opinion à propos de TOUT ce que vous faites. Ils devraient se mêler de leurs fesses, mais préfèrent aller regarder celles du voisin, étrange époque. Bref, quoiqu’il en soit, « les gens » ne sont pas VOUS et il est essentiel d’apprendre à dire « rien à foutre de ce que l’on pense de moi » (même si c’est un exercice très compliqué, sur lequel je bosse en ce moment). Votre vie vous appartient, votre corps aussi et tant que cela ne porte pas atteinte à ce que vous êtes ou à ce que sont les autres, vous pouvez faire ce que bon vous semble. Parenthèse fermée.

Crédit photo cover : Pinterest 

Pour plus de news, rejoignez-nous dès maintenant sur nos pages Facebook et Twitter !

 

2 commentaires

  1. Mymy

    Il est génial cet article ! d’ailleurs j’ai bien envie de l’envoyer aux personnes qui me disent sans cesse « Mais tu vas jamais trouver un travail avec CA ? » *regard de dedain sur ma pauvre cocarde au poignet*
    bravo aussi pour le parallèle entre le fait que le tatouage soit perçu comme « incorrect », tu as encore une fois mis dans le mile !

    Exposons aux regards des vilains et des gueux notre peau dessinée de souvenirs !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>