the following

The Following : psychopathes et serial killers

Ce que je pense de la série

Scénario
Jeu d'acteur
Suspense

Si vous avez plutôt tendance à vous cacher les yeux à la moindre goutte de sang, alors évitez à tout prix The Following. J’ai à peine commencé le premier épisode qu’il y en avait déjà plein partout. En gros c’est toujours un schéma très basique : le serial killer, qui, en plus d’être un peu psychologue un peu poète un peu romantique s’évade sans grande difficulté de la prison où il est retenu. Le type qui remplit ses bouteilles d’eau avec de la vodka (aka Kevin Bacon) est un spécialiste des serial-killer, une espèce d’enquêteur-détective-flic qui a quitté le terrain depuis longtemps mais qui, dès qu’on le rappelle répond « muarf, allez pourquoi pas« . Les victimes sont aussi cliché : des jeunes filles innocentes qui ne s’imaginent pas qu’un malade les attend derrière la porte de leur salle de bains (vous regarderez donc bien derrière la votre avant d’aller dormir ce soir) … J’pense reconnaître la musique du générique, Sweet Dreams, repris par Marylin Manson, ça colle très bien à l’ambiance un peu glauque de la série. Mais on accroche vite, en tout cas pour les personnes qui aiment les trucs un peu sombres, oscillant entre thriller et suspense.

Pour plus de news sur les séries du moment, c’est ICI que ça se passe ! Et n’hésitez pas à nous rejoindre sur nos pages Facebook et Twitter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>