The Gossip : la nouvelle perle de la scène underground

The Gossip, c’est avant tout  trois membres : Beth Ditto (chant), Brace Paine (guitare), et Hannah Billie (batterie). Un petit côté rétro, une petite touche disco, de la soul enivrée, difficile ne pas avoir envie de bouger avec un tel dynamisme ! 
 
The Gossip apparait dans la lignée de l’héritage du mouvement des années 1990 : « riot grrrl » un mouvement punk qui s’impose en réaction contre les tendances machistes des groupes punks de cette époque. Bien que de nos jours ce genre de mouvement ne constitue plus une caractéristique pour un groupe, il est indéniable que the Gossip inscrit son nom dans le palmarès des groupes punk à tendance féministe.

Mais ce qui fait de the Gossip, un groupe à part, c’est surtout le charisme de la terrible Beth Ditto. Outre une voix particulièrement puissante et envoûtante et des prestations scéniques plus qu’endiablées, la chanteuse apparait en opposition complète  aux  chanteuses d’aujourd’hui. 
Alors que l’on avait l’impression que pour être chanteuse de nos jours, il fallait plutôt impressionner par sa plastique que par ses cordes vocales, Beth Ditto débarque  sans aucun complexe et détruit tous les codes esthétiques de rigueur  sur son passage. Obèse et lesbienne et réussir à s’imposer : on ne peut pas dire que c’était une tâche facile ! Mais son charisme et son assurance nous ont tous séduits ; il faut dire qu’elle incarne un changement nécessaire, au moment où  la lassitude de ne voir que des bimbos squelettiques sur le devant de la scène commence à se faire sentir. Son engagement dans la cause lesbienne et sa facilité à assumer son poids, a permis de conquérir un public qui se sentait jusqu’alors rejeté et elle sera ainsi élue « personnalité la plus cool du monde du rock en 2006 ». Beth Ditto, on l’adore, on l’admire, on l’adule ou au contraire on la déteste, qu’importe, on la connait !

Bref, enfin un groupe qui privilégie la musique à l’apparence ! Cela pourrait apparaitre comme une évidence, mais ce genre de groupe se fait de plus en plus rare à notre époque où les concerts ressemblent plus à des défilés de mode qu’à de réelles  prestations musicales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>