Three Cheers for dirty: l’interview cochonne!

Une fureur, un pied qui tappe le rythme au sol et une impression d’une descente aux enfers, une sensation quelque peu bizarre que vous procure Three Cheers for Dirty.

A l’heure où la scène musicale actuelle se voit imbibée de néo-rockeurs, la rampe electro aux tendances diversifiées fait du bien aux esgourdes.

En exlusivité pour Espritjeune, la première interview d’un des protagoniste du clip:

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>