droit

Toutes ces choses que les femmes n’ont pas le droit de faire

Hier marquait l’anniversaire du droit de vote des femmes en France, 70 ans. Magnifique, pile poil pour les oeufs de Pâques (j’aurais pu faire un jeu de mots avec « cloches » enfin vaut mieux pas m’embarquer là dedans de si bon matin). C’est bien beau, on vous remercie du fond du coeur, mais ça ne résoudra pas les inégalités homme / femme, les problèmes de sexisme et autres réflexions pourries qu’on entend assez souvent.

tumblr_mk2ur18Y2R1qhbif3o1_500

Donc, juste pour rappeler combien les libertés des femmes sont étendues aujourd’hui (LOL), voici une petite liste présentant quelques trucs qu’une femme n’a pas le droit de faire (ça prendrait des heures pour tout détailler, alors on va condenser) :
1. J’ai appris qu’une loi créée il y a plus de deux siècles existait toujours dans les paperasses de la France : les femmes n’avaient pas le droit de porter le pantalon. J’me sens très fière de privilégier exclusivement le port du jean.

2. En Arabie Saoudite, les femmes n’ont pas le droit de conduire. Quand elles prennent le volant c’est leur mec qui paie l’amende. Moi ça me fait penser au clip de M.I.A et Bad Girls. Une copine m’a expliqué que la chanteuse avait fait un petit coucou mention spéciale aux autorités saoudiennes, en blindant son clip de femmes qui dansent autour d’une caisse, mitraillettes en main.

3. Encore beaucoup de pays interdisent ou restreignent l’éducation pour les femmes ainsi que leur accès à certaines études / domaines en particulier. L’idiotie n’a pas de limites on dirait.

4. En Afghanistan, les femmes ont plus d’interdictions qu’elles n’ont de droits. Malgré quelques progrès (une femme a pu devenir commissaire de police en janvier dernier WAOUH), il reste encore pas mal de choses en suspens. Étant donné que les talibans prônent une bonne vingtaine d’interdictions (si ce n’est plus) : interdiction de travailler à l’extérieur de chez soi ou d’aller à l’école, interdiction de faire du sport, interdiction de rire un peu trop fort, de se maquiller, de dénuder ses chevilles, de se rendre à des événements publics ou divertissants. Enfin bon. Vous imaginez le tableau.

5. Même si les statistiques nous présentent un net progrès, la situation des femmes en Inde reste grandement alarmante. Quand ça n’est pas le viol en public et la mise à mort avec une barre de fer, les femmes continuent de faire l’objet de mariages arrangés, davantage dans les contrées reculées. Donc concrètement, une femme n’a rien à redire à son mari (qu’elle n’aura pas forcément choisi et qu’elle n’aimera pas forcément non plus). Ce qui se produit dans plusieurs régions d’Inde, c’est que les femmes qui deviennent indépendantes et qui s’instruisent sont des femmes en danger. Elles reçoivent des menaces, risquent leur vie. Les femmes indiennes ont très souvent les chocottes de sortir sans avoir demandé la permission de l’époux intendant, par peur de se faire battre. Beaucoup craignent les coups. Motif ? Leur cuisine n’est pas au goût du patron. (Si vous êtes pas contents, vous pouvez aussi apprendre à vous débrouiller).

6. En Russie, les femmes n’ont pas le droit de tenir le volant d’un camion agricole (un camion oui mais agricole non ? Délire popoff).

Les points s’enchainent et ça ne fait qu’empirer : en Chine, aucune loi qui punit le harcèlement sexuel à l’encontre des femmes, en Iran ou en Arabie Saoudite, aucune loi qui punit les violences faites aux femmes dans le cadre conjugal, encore moins le viol. L’avortement est lui aussi interdit (comme si c’était pas déjà une grande polémique).

Malgré une avancée pour les femmes dans certains pays et la garantie que leurs droits seront préservés, il reste encore d’énormes zones d’ombres : droits bafoués, violations des libertés HUMAINES … J’pourrais vraiment vous sortir un pavé, mais j’en ai pas le courage.

Je pense qu’au delà du phénomène sociologique, de la façon dont une société s’es bâtie ou des questions religieuses, les femmes en bavent pas mal plus que les hommes (du coup je me marre quand je vois des villages ou communautés matriarcales qui ne sont pas pour autant totalitaires). Et j’espère qu’un jour, les choses changeront. Si vous voulez avoir un état des lieux actuel du droit des femmes vous pouvez cliquer ICI et choisir un continent pour obtenir des infos.

PS : oui, on a eu le droit de vote mais ELLES se sont battues pour l’obtenir.

Cet article vous a plu ? Alors rejoignez-nous dès maintenant sur nos pages Facebook et Twitter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>