Un apéro « Saucisson et Pinard » aux relans islamophobes

Si ce n’est pas de la provocation, ça y ressemble. Un apéritif « Saucisson et Pinard » est prévu vendredi dans le quartier de la goutte d’or à Paris, l’un des quartiers les plus métissés de la capitale. Sauf que derrière l’affiche désuète et l’apparent épicurisme de cet apéritif, se cache une toute autre réalité. En effet, l’invitation, lancée avec succès sur Facebook, est à l’initiative de  Sylvie François, « française de souche », « non politisée » et habitante du quartier « de père en fille depuis trois générations », elle-même soutenue par des groupuscules à l’islamophobie décomplexée tels Riposte laïque, le Bloc identitaire, Résistance républicaine, le site Internet Bivouac-Id, les Jeunes pour la France (mouvement de jeunes villiéristes) et l’association Vérité, valeurs & démocratie.

La date aussi fait scandale. Vendredi sera la date anniversaire de l’appel du 18 juin 1940 lancé depuis Londres par le Général de Gaulle. Dominique Sopo, président de SOS Racisme affirme que « cette date n’est pas choisie par hasard : il s’agit de commémorer la résistance à une armée d’invasion » s’est il insurgé ce matin du Europe 1. Un étonnant parallèle entre l’invasion allemande et la supposée invasion islamique tant dénoncée par ceux qui soutiennent Sylvie François.
Une initiative qui rappelle le scandale de la soupe aux cochons distribuée aux SDF par des associations racistes en 2007.
Si SOS Racisme a appelé le préfet de police à interdire la manifestation, les organisateurs de cet apéro sont reçus à la préfecture ce mardi afin de négocier son maintien. Le verdict final sera connu en fin de journée.

Par ailleurs, l’offensive se prépare. Sur Facebook, le groupe « l’apéro géant halal et thé à la menthe à la Goutte d’Or », compte déjà 767 membres.

[MaJ: mardi 15 juin 2010, 20h32] L’apéro  « Saucisson et Pinard » n’aura finalement pas lieu, sur décision de la préfecture de police « en raison de ses conditions d’organisation, du lieu, du jour et de l’horaire retenu, ainsi que des projets de contre-manifestations qui sont apparus en réaction » indique le communiqué publié par le préfet.

Reste à savoir si cette décision sera respectée ou non.

Ambre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>