When I Think Of You… SASH!

Au commencement, SASH! naît en Hollande de la rencontre de 3 personnes : Thomas Alisson, Ralf Kappmeier, et Sascha Lappessen. Petite anecdote amusante, les deux premières personnes ont produit quelques singles sous le nom d’Encore (Le Soleil Noir, pour proposer une alternative au Soleil Noir de SASH! ; Le Disc Jockey, et Le Paradis). Encore est un clin d’oeil au tout premier tube international du groupe SASH! : Encore Une Fois!, qui a même été utilisé par Garnier ans une de leurs pubs télé, en 1998.

Ils commencent à produire en 95 deux titres : Indian Rave, et You Will Never Walk Alone.
Malheureusement, ils ne seront sur aucun album, et c’est en 96 que vient le premier réel succès : It’s My Life, un son assez révolutionnaire, innovant, et entêtant.
En 97, c’est la révélation : Encore Une Fois (voix par Sabine Ohms) , puis Ecuador, et enfin Stay!, énorme tube à l’époque dream music. Porté par la voix de La Trec, il rencontre un énorme succès partout dans le monde, même au Japon, pays très porté dance.

98, le groupe accélère sa prode, et la qualité, fait assez inattendu, est encore là ! La Primavera est inoubliable, Mysterious Times nous fait découvrir Tina Cousins, un ancien mannequin douée d’une voix merveilleuse et une mélodie tripante, Move Mania déçoit un peu par contre, mais Colour The World (avec un feat de Docteur Alban) donne le ton : SASH! est là pour que les différences s’estompent !

Petit break de deux ans, le temps de se remettre de ce succès fulgurant, et SASH! est de retour en 2000 avec un album encore une fois (lol) innovant : Trilenium.
Plus techno que ses grand frères…
Ses singles Adelante (le plus beau de tous), With My Own Eyes (avec une chanteuse canon : Inka), et enfin Just Around The Hill, un slow magnifique porté par la voix critalline de Tina Cousins, qui a même faillit être annulé pour cause d’un problème judiciaire entre SASH! et Michael Jackson, qui aurait apparemment plagié SASH!.
Mais finalement une solution est trouvée : sur l’album figure le slow, mais en single sort une version dance ! Moins réussie mais bon…

Le groupe, qui a pris une dimension mondiale, multiplie les concerts partout dans le monde, sur les 5 continents. en 2002 sort enfin S4! SASH! (ptit jeu de mots), qui, bien que le moins abouti de tous, pulvérise les records de ventes dans toute l’Europe, et bénéficie d’un titre excellent, Ganbareh (paix et prospérité universelle en Japonais). Suivent 2 autres singles : Run, feat Boy George, pas terrible en version radio, mais mieux en version extended, et enfin I Believe (Feat TJ Davis). Personnellement, j’aurai plutôt choisi comme singles The sunset, Ganbareh, The Secret, et Habibi, mais bon…
A noter que You Will Never Walk alone se retrouve (transformée) sur cet album : c’est The Walk.

2003 a été très sombre, avec le désistement de leur maison de disques (sony), ce qui a laissé SASH! dans l’incertitude quant à son avenir. Seul titre produit , When I Think Of You, un remix de Funkstar DeLuxe, est leur plus beau titre (peut être pensaient ils lancer ainsi leur chant du cygne ?)
Afin de remercier leurs fans, ils proposent en libre tléchargement leurs morceaux inédits, soit 11 titres : The Sun Is Burning, Three Strings, Fussball, Ibiza (qui ressemble un peu à Summer Jam 2003), Indian Rave, Minimix (qui porte mal son nom, le morceau dure plus de 10 minutes, c’est le mégamix entre Ganbareh, Run, et I Believe), le Radio C Dance Mix (Megamix allant d’Its My Life à Colour The World), Togeteher Again version instrumentale, et enfin Track To Download et You’ll Never Walk Alone.

Mais l’annonce d’une nouvelle maison de disques anglaise a relancé la machine, et SASH! semble prêt à reprendre la route du Pink Elephant Studio (leur studio d’enregistrement)…

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>