Worlds Apart – On écrit sur les murs – Le clip

Il y a 10 ans un groupe de jeunes Anglais réussissait à s’imposer en France, là ou tous les "boysband" internationaux s’étaient jusque là, cassé les dents.

Là où les "Backstreet Boys", "Take That" ou encore "N’Sync" (groupe qui a révélé Justin Timberlake) avaient échoué en ne vendant que quelques dizaine de milliers de disques, le groupe WORLDS APART, lui en vend des millions! C’est le début de la WORLDS APART MANIA.

Le succès phénoménal des Worlds Apart est confirmé dès l’ été 1996 par la reprise de la chanson de Jean-Jacques Goldman "Je Te Donne" qui fait de Worlds Apart le premier groupe étranger N°1 en France en chantant en Français. L’idée sera plus tard reprise par Robbie Williams, Tina Arena et bien d’autres.

Le succès du groupe Worlds Apart donne rapidement des idées aux maisons de disques Françaises qui décident alors de "cloner" le groupe phénomène pour exploiter ce nouveau filon. Des copies plus ou moins heureuses de Worlds Apart fleurissent et c’est ainsi que petit à petit les maisons de disques vont tuer la poule aux oeufs d’or. Rapidement c’est l’overdose, les médias tournent la page et les radios décident de ne plus jouer les disques de ceux que l’on appelait alors les "boysband". Tous les "boysband", sans distinction, en feront les frais!

Mais le groupe WORLDS APART, à la différence de ses clones,  n’est pas un produit du marketing et le groupe a toujours su garder les rennes de son destin en mains.

Les Worlds Apart décident alors de continuer leur métier autrement, l’aventure continue et par chance le succès est toujours au rendez-vous. Nathan Moore devient manager et lance le groupe électro Français "Mademoiselle" dont le succès ira jusqu’en Australie (700 000 exemplaires du tube "Oops Do you Love Me" écoulés dans le monde). Pendant ce temps là, Steve Hart lui, écrit des chansons pour de nombreux artistes, c’est ainsi qu’il écrit plusieurs tubes pour le groupe Anglais Liberty X qui rencontrera le succès en France et dans toute l’Europe.

Les Worlds Apart n’ont donc jamais vraiment quitté les charts, ils ne se sont non plus jamais officiellement séparés car plus qu’un groupe, WORLDS APART est avant tout une famille.

POURQUOI UN COME BACK MAINTENANT?

Il y a 18 mois, le groupe Take That effectue un retour triomphal au Royaume Unis. Ils se produisent dans l’arène de Wembley à Londres et donnent des concerts à guichets fermés dans tous les grands stades du pays. En Angleterre leur "best of" et leur nouvel album se vend a plusieurs millions d’exemplaires, à la surprise générale les ventes sont encore plus importantes qu’avant.

Au même moment, à la demande des fans, le groupe Worlds Apart donne un concert test à Leipzig en Allemagne. Quelle ne fut pas la surprise des WORLDS APART de constater que Le public a bravé la neige et le froid et accoure de toute l’Europe pour assister à un concert perdu au fin fond de l’Allemagne! C’est ce jour-là qu’avec leur producteur historique (celui qui avait lancé l’idée d’enregistrer "Je Te Donne") les Worlds Apart ont décidé de reprendre la direction des studios.

L’album

L’album compile les plus grand succès de Worlds Apart et présente plusieurs nouvelles chansons qui donnent un avant goût des WORLDS APART cru 2007 :
un nouveau son pop/rock & variété Française. Ce nouveau positionnement devrait bien sûr plaire aux fans du groupe qui ont eux aussi vieilli mais ce nouveau style devrait surtout ravir les amoureux de la bonne variété Française, celle de Jean-Jacques Goldman et de Laurent Voulzy (Worlds Apart a d’ailleurs écrit une chanson avec Laurent Voulzy).

Les nouvelles chansons de l’album

"On ecrit sur les murs" : Après "Je Te Donne" et pour succéder à Jean-Jacques Goldman un autre grand compositeur, Romano Musumarra. Cette chanson humaniste aurait fait un très bon hymne pour les prochains "restos du coeur" (rien d’étonnant quand on sait que Jérôme Favier le producteur des Worlds Apart est l’associé du frère d’un certain Jean-Jacques Goldman), "On ecrit sur les murs" est la chanson qui marquera le grand retour des Worlds Apart.

"Au delas des larmes" : cette chanson très inspirée du "Pouvoir des fleurs" et des harmonies aquatiques de leur ami Laurent Voulzy est écrite par Asdorve. Asdorve est un auteur/compositeur Francais discret à qui l’on doit des tubes comme "Mourir Demain" pour le duo Obispo/Natasha St Pier, "Oops do you love me" pour Mademoiselle ou encore "Mon pays" pour Faudel.

"Keep Smiling" : le secret était bien gardé puisque derrière cette chanson que vous connaissez tous comme générique de la quotidienne de France 2 "Le Grand Zapping De L’Humour" se cachait….WORLDS APART! Quand on vous dit qu’ils ne vous ont jamais quittés!