X-men III

Je suis là à regarder les nuages et à m’imaginer un film. Je crois que mon imagination est sans limite par rapport à celui de Brett Ratner. Qui plus est, j’ai été assez étonné de lire dans un forum consacré aux X-men que le dernier opus était très apprécié, alors moi j’ai ouvert mes grands yeux globuleux et je me suis dis, merde j’ai loupé quelque chose, je doit être trop exigeant avec le réalisateur.

Alors comment aborder un film qui envoie valser les puristes et les nouveaux affamés?

Attention, mes amis tubercules, je risque de spoiler.
En effet, la mort de Xavier… (ceux du fond qui râlent, je vous avait prévenu, na). Oui la mort de Xavier, nananèreu. Pfouh, une mort férugineuse.

La mort de Xavier, disais-je donc avant d’être grossièrement interrompu par moi-même, n’a pas vraiment ravi un grand nombre de spectateur. En tendant l’oreille à la sortie, j’ai majoritairement entendu des déceptions. J’y vais de ma mauvaise foi en trouvant, moi aussi, que le réalisateur aurait pu se passer de défigurer autant les attentes des fans. Je n’irai pas jusqu’à dire que je suis groupie du professeur X mais j’ai trouvé sa mort décalée. Presque loupée; et illogique si l’on suit la série et les réelles capacités du Phoenix Noir.

Je n’évoquerais pas longuement le cas d’Angel, l’un des plus beaux mutants tout de même (libido, quand tu nous tiens). Il a le rôle du pigeon. Il vole, sans plus. Be Blond.

Magneto est bon. MacKallen, logique. Sublime même. Et c’est un amour de Géni du Mal. J’aime bien cette approche du méchant et de ses faiblesses (face à Phoenix Noir, ou la peur de perdre ses pouvoirs). En fait, j’aime beaucoup Magneto. Je comprends même assez son point de vue quand on réalise son passé.

Pour revenir au film dans sa ligne technique; il est bon. Bons jeux, bons effets spéciaux, tout cela est en effet très joli, très réel presque.

Par contre, le scénario pèche. Je lui ai trouvé un goût de réchauffé assez désagréable. C’eut été mieux, à mon humble avis de nous reprendre un scénario classique avec les mutants entre eux; soit une guerre avec un grand méchant alpha (je pense à Apocalyps ou Sinister). Mais ce Magnéto galvanisant les troupes, méchants de la fin, humains qui se défendent avec un truc tout coloré, jaune pipi. Mouais. Bof.
La mort de Scott a un côté pathétique. Jean d’autant plus.

Bref nous avons deux bons personnages qui entraînent un film somme toute assez plat. Les autres mutants sont sympas; mais on aurait aimé les voir se développer plus que ça tout au long du film.
Et puis, ce dernier a un petit côté « prise de tête » qui est quasi-inutile dans un groupe de spectateur à la recherche de Spectacle.

Bof-Bof.

Petit extrait vidéo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>